Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Curieux cadeau de Noël: les amis du milliardaire russe Prokhorov ferment sa discothèque préférée à Courchevel

    Russie
    URL courte
    0 10

    Pour Noël, les amis du milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, brièvement arrêté à Courchevel début 2007 dans le cadre d'une enquête sur un réseau de prostitution, ont acheté dans cette ville et fermé la discothèque préférée du magnat, a déclaré M. Prokhorov dans une interview au journal Kommersant.

    MOSCOU, 14 janvier - RIA Novosti. Pour Noël, les amis du milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, brièvement arrêté à Courchevel début 2007 dans le cadre d'une enquête sur un réseau de prostitution, ont acheté dans cette ville et fermé la discothèque préférée du magnat, a déclaré M. Prokhorov dans une interview au journal Kommersant.

    Dans le cadre de cette affaire concernant un réseau de prostitution, une quinzaine de proches du milliardaire de différentes nationalités avaient été arrêtées le 9 janvier dernier par la police de Chambéry. M. Prokhorov avait été entendu comme témoin assisté à Lyon avant d'être remis en liberté.

    Le milliardaire avait suite à cet incident déclaré qu'il boycotterait la France tant qu'il ne recevrait pas d'excuses.

    "La seule chose que je peux commenter, c'est le cadeau que m'ont fait mes amis pour Noël. Ils ont acheté la discothèque de Courchevel dans laquelle j'ai passé des soirées pendant dix ans, et l'ont fermée. Ils m'ont dit: on t'a fait un cadeau. C'est toujours toi qui réalisais le contrôle à l'entrée. Eh bien voilà, nous considérons que ta discothèque ne doit pas exister sans toi", a annoncé le milliardaire.

    "Il faut dire que ce cadeau, bien qu'agréable, est d'un goût douteux. Il est dommage que les gens aient été privés de fête de Noël. Je leur ai dit qu'ils auraient mieux fait d'y aller eux-mêmes et de profiter de la discothèque", a-t-il ajouté.

    Le milliardaire a passé cette année les fêtes de fin d'année aux Bahamas, où il s'est adonné aux sports nautiques.

    Lire aussi:

    La France ne veut plus faire la fête
    Quand le Père Noël nous fait part des lettres qu'il reçoit
    After Party ou le charme des discothèques une fois la fête terminée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik