Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Présidentielle russe: près de 400 observateurs seront invités

    Russie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. Près de 400 observateurs internationaux seront invités à suivre l'élection présidentielle en Russie fixée au 2 mars prochain, a annoncé le secrétaire de la Commission électorale centrale (CEC) Nikolaï Konkine.

    "Les modalités d'invitation des observateurs internationaux ne changeront pas par rapport aux dernières élections législatives. Au total, environ 400 personnes seront invitées", a déclaré jeudi M. Konkine aux journalistes.

    Les invitations seront envoyés immédiatement après l'enregistrement des candidats à la présidence, c'est-à-dire au début de la semaine prochaine.

    Selon M. Konkine, la CEC a approuvé jeudi un arrêté définissant les règles d'activité des observateurs internationaux lors des élections en Russie. Aux termes de ce document, les invitations peuvent être envoyées par le président du pays, les deux chambres du parlement, le gouvernement fédéral et la Commission électorale centrale.

    Le mandat de l'observateur commence le jour de son accréditation par la CEC et expire le jour de la publication officielle des résultats de l'élection. Cela dit, tous les frais afférents à l'exercice de ses activités sont à sa charge ou à celle de la partie qui l'a envoyé.

    D'après M. Konkine, les organisations invitées à surveiller la présidentielle seront les mêmes que celles qui ont suivi les élections législatives de décembre dernier.

    Le secrétaire du CEC a confirmé que la Russie inviterait, entre autres, les observateurs du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'OSCE.

    Cette organisation a refusé d'envoyer ses représentants aux élections parlementaires en Russie, motivant sa décision par le retard dans la délivrance des visas russes.

    Or, selon le ministère russe des Affaires étrangères, le désordre régnant au BIDDH et le mépris de ses dirigeants pour les modalités d'accréditation universellement admises ont été les seuls facteurs ayant empêché les représentants du Bureau de venir en Russie.

    Lire aussi:

    Des observateurs internationaux interdits d'accès à la présidentielle russe de 2018?
    Présidentielle de 2018 au Zimbabwe: la Russie est bienvenue
    La Russie exhorte la France à cesser de discriminer les journalistes de Sputnik
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik