Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Centrale Saïano-Chouchenskaïa: une catastrophe comparable à Tchernobyl (ministre)

    Russie
    URL courte
    Accident à la centrale Saïano-Chouchenskaïa (57)
    0 01

    L'accident qui s'est produit le 17 août dernier dans la plus grande centrale hydroélectrique russe Saïano-Chouchenskaïa, en Sibérie, est comparable avec celui de Tchernobyl.

    MOSCOU, 26 août - RIA Novosti. L'accident qui s'est produit le 17 août dernier dans la plus grande centrale hydroélectrique russe Saïano-Chouchenskaïa, en Sibérie, est comparable avec celui de Tchernobyl, a déclaré mercredi à Moscou le ministre russe des Situations d'urgence Sergueï Choïgou.

    "(Les deux centrales avaient) presque la même puissance: environ 4.000 MW pour Tchernobyl et 4.200 MW pour la centrale Saïano-Chouchenskaïa (puissance théorique de 6.300 MW). Mais je vous dis que la centrale hydroélectrique aura un autre avenir", a noté le ministre sur les ondes de la radio Écho de Moscou

    La centrale de Tchernobyl "devait sans doute être arrêtée" alors que la centrale hydraulique sera remplacée "par une nouvelle centrale d'une autre apparence", a ajouté M.Choïgou.

    La salle des machines de la centrale hydroélectrique Saïano-Chouchenskaïa, sur le fleuve Ienisseï, a été inondée et partiellement détruite le 17 août lors de travaux de réparation. L'accident a fait 71 morts et quatre disparus. Trois des dix groupes motopompes de 640 MW chacun ont été complètement détruits, les autres ont été sérieusement endommagés.

    La plupart des sauveteurs ont déjà quitté la centrale, mais 156 secouristes recherchent toujours les corps de quatre dernières victimes, a conclu M.Choïgou.

    Dossier:
    Accident à la centrale Saïano-Chouchenskaïa (57)

    Lire aussi:

    Des chercheurs russes mettent au point une installation anti-catastrophe nucléaire
    Le Soudan se lance dans l’énergie nucléaire, aidé par la Russie
    Ukraine: un bâtiment de la centrale nucléaire de Tchernobyl mis en location
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik