Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Crash de Smolensk: obsolescence du parc d'avions du gouvernement polonais (médias)

    Russie
    URL courte
    Crash de l'avion de Lech Kaczynski près de Smolensk (141)
    0 10

    Le parc d'avions du gouvernement polonais est en très mauvais état et est composé pour l'essentiel de vieux appareils de fabrication soviétique, écrivent samedi les médias polonais à la suite de la mort du président Lech Kaczynsky dans le crash de son Tu-154 en Russie.

    Le parc d'avions du gouvernement polonais est en très mauvais état et est composé pour l'essentiel de vieux appareils de fabrication soviétique, écrivent samedi les médias polonais à la suite de la mort du président Lech Kaczynsky dans le crash de son Tu-154 en Russie.

    Samedi matin, le Tu-154 à bord duquel se trouvaient, selon différentes données, de 88 à 132 passagers, y compris les membres d'équipage, s'est écrasé à l'approche de l'aéroport russe de Smolensk sans laisser de survivants. Le président polonais Lech Kaczynski, son épouse et plusieurs fonctionnaires haut placés du gouvernement se rendaient à Katyn pour participer aux cérémonies de commémoration sur lieu d'inhumation massive de victimes polonaises des répressions politiques de 1940 en URSS.

    Selon les médias, le Tu-154 avait été fabriqué en 1990 et était exploité depuis presque de 20 ans.

    Les problèmes rencontrés par les appareils du parc gouvernemental polonais ne datent pas d'hier. Ainsi, en septembre 2009 deux Tu-154 du gouvernement polonais sont tombés en panne, si bien que le président Lech Kaczynski a été contraint de voyager sur un avion de ligne ordinaire pour se rendre à New York.

    En décembre 2008, l'avion du président polonais qui se trouvait en visite officielle en Mongolie est tombé en panne en raison de la température de l'air de -20°C. Le chef de l'Etat a dû se rendre à Tokyo par un vol charter, et il est arrivé avec 8 heures de retard.

    Scénario analogue lorsqu'en octobre 2008, Lech Kaczynski a été contraint de prendre un vol charter pour se rendre à Bruxelles. La chancellerie du premier ministre Donald Tusk avait alors refusé au président de se rendre au sommet de l'UE en utilisant un avion spécial.

    Dossier:
    Crash de l'avion de Lech Kaczynski près de Smolensk (141)

    Lire aussi:

    Crash de Smolensk: la Défense polonaise évoque une explosion à bord
    Kremlin: la thèse de l'explosion de l'avion de Kaczynski réfutée par les enregistrements
    Crash de Smolensk: Donald Tusk interrogé plus de 8h par le parquet polonais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik