Russie
URL courte
4480
S'abonner

Du 26 au 28 octobre, quatre universités russes (l'Institut d’État des relations internationales de Moscou (MGIMO), l'Université d’État de Moscou (MGU), l'Université russe de l'Amitié des Peuples (URAP), l'Université nationale de technologie et de recherche (MISIS) accueilleront le Forum universitaire global des BRICS.

Ce rendez-vous international réunira les recteurs des universités principales des pays membres, des responsables d'organisations internationales et des chefs de centres de recherche.

C'est la première fois que cet événement dédié à l'éducation dans le cadre des BRICS représentera une quantité si importante d'universités avec 33 délégués de 18 universités brésiliennes, 33 délégués de 17 universités indiennes, 26 délégués de 13 universités chinoises et 25 délégués de 8 universités sud-africaines. La Russie, en tant qu'hôte du sommet, est le pays le plus représenté avec 69 universités participantes. Ce sommet est qualifié de "global" car dans le monde actuel, interdépendant, aucun enseignement supérieur national ne peut se développer de manière autonome. Le sommet réunira non seulement des représentants des BRICS, mais aussi des délégués d'autres États d'Amérique latine, d'Asie du sud, de Proche-Orient, de l'UE et d'Amérique du nord.

Le 26 octobre, à la veille du sommet, le théâtre Bolchoï accueillera une soirée officielle de présentation d'un rapport consacré à l'éducation dans les pays des BRICS, à la création d'une Université de réseau et au rôle politique des BRICS dans le monde. Ce rapport sera présenté par le recteur du MGIMO Anatoli Torkounov, le vice-ministre russe de l'Éducation Alexandre Klimov et le vice-recteur de l'Université fédérale d'Oural Maxime Khomiakov.

L'ouverture du Sommet universitaire global des BRICS aura lieu dans la matinée du 27 octobre à MGIMO. Les sessions plénières de la première journée du sommet verront intervenir le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Mantourov, le ministre des Transports Maxime Sokolov, le recteur de la MGU Viktor Sadovnitchiï, ainsi que les recteurs des universités des BRICS qui figurent dans le classement QS. La session plénière consacrée à l'enseignement supérieur et au développement de la science prévoit des interventions des ministres de la Science de tous les pays des BRICS, y compris du ministre russe de l'Éducation et de la Science Dmitri Livanov.

La deuxième journée du sommet commencera par une session spéciale de l'Association russe de recherches internationales, qui réunira le recteur de MGIMO Anatoli Torkounov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères et le sherpa russe auprès des BRICS Sergueï Riabkov, ainsi que le président du Conseil russe des affaires internationales Igor Ivanov. Les participants évoqueront les perspectives des BRICS en tant qu'outil de règlement global.

La deuxième journée du sommet abordera également des questions comme le classement des universités, l'économie de la connaissance, le développement de l'université de réseau des BRICS et l'éducation d'affaires. Au total, le sommet devrait réunir environ 400 représentants des milieux académiques et scientifiques des BRICS.

Sputnik
© Sputnik . Konstantin Chalabov
Outre l'éducation, les participants examineront des questions générales relatives à l'agenda de la présidence russe: le commerce et les investissements mutuels, les finances, les perspectives de la Nouvelle banque de développement des BRICS, le terrorisme et la non-prolifération, les innovations, les technologies d'information, l'espace et la médecine.

Le Sommet universitaire global des BRICS est un événement notable de la présidence russe du groupe et pourrait être très important pour la vie académique des pays membres. Comme la plupart des délégations seront menées par des recteurs et des vice-recteurs, les universités des BRICS auront la possibilité d'établir leur coopération scientifique et des échanges académiques. Le Sommet universitaire global sera l'un des événements officiels de la présidence russe des BRICS en 2015, devrait être une conférence significative pour les milieux académiques et favoriser la mise en œuvre de programmes de coopération universitaire internationale.

Le sommet est organisé sous l'égide du ministère russe des Affaires étrangères et du ministère russe de l'Éducation et de la Science.

Lire aussi:

Deux universités russes au Top 100 mondial du Times
Shanghai-100: l'Université de Moscou parmi les meilleures universités du monde
Le développement des BRICS pourrait profiter à la Moldavie
Ce qu’il faut retenir des sommets des Brics et de l’OCS d’Oufa
Tags:
Russie, Moscou, BRICS, Université d'Etat Lomonossov de Moscou (MGU), Institut d’Etat des relations internationales de Moscou (MGIMO), Université russe de l'Amitié des Peuples (URAP), Université nationale de technologie et de recherche (MISIS), Forum universitaire global des BRICS 2015, forum, université
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook