Ecoutez Radio Sputnik
    L'avion-cargo Antonov 124 Rouslan

    La Russie élabore son nouveau monstre volant

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    Russie
    URL courte
    3820913

    Les travaux de construction du PAK TA, un énorme avion-cargo supersonique qui pourrait transporter des cargaisons de 200.000 kilogrammes vers le champ de bataille en quelques heures, débuteront cette année en Russie pour passer à une production en série vers 2024.

    Les constructeurs d'avions russes placent de grands espoirs dans cette élaboration qui est destinée à devenir l'avion de transport le plus grand et le plus rapide au monde. Ce monstre aérien, dont la portée atteindra 7.000 kilomètres, sera capable de se déplacer à la vitesse supersonique de 2.000 kilomètres par heure, en transportant quelques 200 tonnes de cargaison à bord.

    Le projet est réalisé par le constructeur aéronautique russe Iliouchine. 80 gros porteurs PAK TA seront construits vers l'année 2024, chacun pouvant héberger simultanément 400 chars et 900 véhicules militaires blindés.

    Les concepteurs d'Iliouchine s'emploient à l'heure actuelle à élaborer le design extérieur de l'avion, dont certains détails pourraient être empruntés à l'Iliouchine Il-106, mais le projet est gardé pour le moment secret.

    Les PAK TA remplaceront les avions de transport actuels, dont l'Iliouchine II-76, l'Antonov 124 — 100 surnommé Rouslan, capable de transporter 120 tonnes de cargaisons, et l'Antonov An-22 Antée avec ses 60 tonnes de fret. Vers les années 2030, ces avions seront dépassés, un contexte plus que favorable pour la mise en service d'un nouvel avion-cargo extrêmement puissant.

    Lire aussi:

    L'avion russe Iliouchine Il-76 modernisé effectue son premier vol
    Défense: reprise possible de la construction de l'An-124 (général)
    Le chasseur ultramoderne russe T-50 en service dès 2017
    Chasseur russe de 5e génération T-50: un "robot volant"
    Le T-50, un chasseur unique en son genre
    Tags:
    avions militaires, PAK TA (Ermak), An-124, An-22, Il-76, Iliouchine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik