Russie
URL courte
871614
S'abonner

La Russie ne demandera pas à l'Occident de lever des sanctions antirusses, a déclaré le premier ministre russe Dmitri Medvedev.

Dans une interview accordée au magazine Time, le numéro deux russe Dmitri Medvedev a énoncé la position de Moscou quant à la prolongation des sanctions antirusses.

"Nous n'allons pas demander la levée de ces sanctions. Ils viendront eux-mêmes et diront: allons, finissons-en car personne n'en profite, cela ne fait que nuire à tout le monde", a déclaré M.Medvedev.

Le chef du gouvernement russe a toutefois souligné que ces mesures n'avaient pas beaucoup gêné la Russie. En outre, comme responsables pour l'introduction des sanctions, il a pointé du doigt les pays de l'Union européenne ainsi que les Etats qui l'avaient soutenue, dont les Etats-Unis et le Canada.

"Cela nous a causé quelques moments désagréables. Grave? Pas tellement. On se développe, on vit et, naturellement, on survit", a-t-il expliqué.

"Est-ce que la position politique des autorités russes a changé? Elle n'a pas changé. Ont-elles le soutien de la population russe? Vous savez parfaitement qu'elles bénéficient d'un soutien énorme de la part de nos citoyens. Un soutient qui n'a ici aucune force politique car personne ne tolère que son pays subisse une pression", a conclu Dmitri Medvedev.

Lire aussi:

Medvedev: toute intervention terrestre en Syrie sera de longue durée
Medvedev: des pays ruinés en lieu et place de l’idéal démocratique occidental
Intervention de Dmitri Medvedev à la conférence de Munich
Dmitri Medvedev: "Il n’y a plus d’îlots de sécurité dans le monde"
Dmitri Medvedev déplore un monde "qui empire et devient plus dangereux"
Tags:
levée des sanctions, peuple, économie, sanctions, Dmitri Medvedev, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook