Russie
URL courte
801246
S'abonner

Dans une interview à Sputnik, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a détaillé le processus du rattachement de la Crimée à la Russie.

La Crimée est redevenue russe suite au référendum de mars 2014 à l'occasion duquel la majorité (96,77%) des habitants de la péninsule s'est prononcée pour le rattachement à la Russie. 

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a expliqué que la Russie n'avait pas pris la Crimée à l'Ukraine. Les habitants de la péninsule ont préféré d'eux-mêmes devenir citoyens russes.

"Nous n'avons pas +piqué+ la Crimée à l'Ukraine. (…) Comprenez, la Crimée a quitté l'Ukraine toute seule", a-t-elle déclaré dans une interview accordée à l'agence Sputnik.

"Beaucoup d'Européens ne comprennent pas que la Russie n'a pas pris la Crimée à l'Ukraine. La Crimée l'a tout simplement quittée, comme une belle-fille ou un beau-fils quittent la famille où ils n'ont jamais été aimés", d'après Maria Zakharova.

En outre, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a ajouté que c'était uniquement la faute des autorités ukrainiennes si la Crimée était redevenue russe.

Pourquoi les habitants de la péninsule ont-ils décidé de changer de nationalité? La réponse est simple: "c'est principalement un choix historique… leurs ancêtres ont vécu sur ce territoire", a-t-elle commencé.

"En outre, ils n'ont pas opté pour l'Ukraine car à l'époque un coup d'État était en cours. Le pays a été plongé dans un chaos absolu. Il n'était plus géré, subissait des influences étrangères et la corruption massive des autorités", s'est enflammée Maria Zakharova.

La République de Crimée et la ville de Sébastopol sont devenues des régions russes suite au référendum du 16 mars 2014 consécutif au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch. 

Lors du scrutin, 96,77% des habitants de la Crimée et 95,6% des habitants de Sébastopol se sont prononcés pour la réunification avec la Russie. Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'État de février 2014 en Ukraine, quand des politiques solidaires des forces nationalistes, y compris russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev. 

L'Ukraine considère toujours la Crimée comme son territoire provisoirement occupé. L'Occident n'a pas reconnu non plus les résultats du référendum criméen, en décrétant des sanctions à l'encontre de la Russie et de la Crimée. 


Lire aussi:

Zakharova remonte les bretelles à son homologue US
Maria Zakharova, une diplomate russe au stand de tir
Zakharova: Et si Assad part, qu'arrivera-t-il à Daech?
Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Tags:
rattachement, Maria Zakharova, Ukraine, Crimée, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook