Russie
URL courte
47512
S'abonner

Moscou déplore que les Etats-Unis ne manifestent aucune velléité de coopération avec la Russie dans la ville de Palmyre, a déclaré aujourd'hui le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Dans une interview accordée à Sputnik, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov s'est exprimé au sujet du règlement de la crise syrienne. Il a notamment constaté que les Etats-Unis ne témoignaient pas le moindre intérêt concernant une collaboration avec la Russie à Palmyre, récemment libérée des terroristes. 

"Je constate avec regret que nous n'avons remarqué ni intérêt particulier ni approche cohérente sur l'éventualité d’une participation de la partie américaine au déminage, dont est actuellement chargé une unité spécialisée du ministère russe de la Défense", selon le diplomate.

Il a également fait savoir que la Russie comptait sur une collaboration plus technique avec les Etats-Unis dans le domaine de la lutte antiterroriste en Syrie.

"Nous aimerions que la collaboration avec les Etats-Unis (…) devienne plus concrète et se focalise sur des actions pratiques dans le domaine de l'élimination des structures terroristes opérant en Syrie", a déclaré Sergueï Riabkov.

Le responsable russe a toutefois souligné que ces derniers temps, la collaboration avec Washington sur la crise syrienne progressait. Cela a en outre "permis à contribuer au renforcement du régime de cessation des hostilités".

Le 27 mars, au terme d'une offensive de 20 jours, l'armée syrienne appuyée par l'aviation russe a chassé les djihadistes de Palmyre, située dans la province centrale de Homs.

La cité, surnommée "la Perle du désert", est connue dans le monde entier pour ses trésors archéologiques inestimables dont une partie a été détruite par l'EI.

Lire aussi:

"Moscou continue de promouvoir un règlement politique en Syrie"
L'armée syrienne reprend le contrôle absolu d'Al-Qaryatayn
Palmyre: les démineurs russes bientôt en action
Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Tags:
coalition, terrorisme, guerre, Etat islamique, Sergueï Riabkov, Bachar el-Assad, Palmyre, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook