Ecoutez Radio Sputnik
    MS-21

    L’avion MC-21, une révolution dans l’aéronautique russe

    © RIA Novosti. Alexei Korolev
    Russie
    URL courte
    Avion moyen-courrier russe MC-21 (10)
    30441

    Selon Valeri Komarov, chef de la chaire de construction et de projection d'appareils aéronautiques à l'université de Samara, l'avion de ligne MC-21 assemblé par les constructeurs aéronautiques d'Irkoutsk est une révolution dans la culture de la production.

    L'avion de ligne MC-21 assemblé à l'usine aéronautique d'Irkoutsk, dont la présentation s'est déroulée le 8 juin dans la ville de Priangarié, est une "révolution dans la culture de la production et des technologies", d'après le professeur Valeri Komarov à l'université de Samara.

    L'expert a noté que les délais de fabrication avaient pris un peu de retard. Malgré cela, "l'intention des ingénieurs de construire l'avion du XXIe siècle, reflétée dans son appellation (MC-21), est réalisée à part entière".

    En soulignant qu'il s'agit du premier avion composite construit en Russie, il a rappelé que la production du moteur principal de l'avion était basée sur des techniques d'infusion sous vide.

    "Nous sommes les premiers à être passés aux constructions de grande dimension en matériau composite intégral. Rien que cela permet déjà de dire qu'il s'agit d'un avion foncièrement nouveau", a-t-il ajouté.

    D'après Valeri Komarov, l'efficacité économique de l'appareil dans ses versions MC-20-200 et MC-21-300 est déterminée par l'indice primordial qu'est le rapport de la charge utile, c'est-à-dire le poids des passagers et du carburant par rapport à la masse de décollage de l'avion. "Enfin cet indice est devenu supérieur à 50%: environ 52 pour le MC-21-200 et 54 pour le MC-21-300. Ce sont d'excellentes caractéristiques", estime l'expert.

    De plus, l'avion affiche une masse de décollage minimale pour une telle capacité de transport en termes de passagers. "Etant donné que les taxes d'aérodrome et autres sont calculées précisément en fonction de la masse de décollage, cela confirme également son caractère économique", estime l'interlocuteur. D'après ce dernier, le MC-21 consommera peu de carburant: moins de 20 grammes par passager-kilomètre. "Tout cela indique indéniablement que c'est l'avion du XXIe siècle. C'est la fête dans notre rue, dans la rue des constructeurs aéronautiques. Et c'est une révolution dans la culture de la production et des technologies", a noté l'expert.

    Commentant l'avis de certains sceptiques concernant la fiabilité des matériaux composites, le professeur a suggéré d'organiser une "excursion pour tous ceux qui doutent à l'usine AeroKompozit-Oulianovsk, pour qu'ils voient dans quelles excellentes conditions se déroule le travail sur l'avion — c'est effectivement une fête", a-t-il ajouté. "On nous effraie par des problèmes qui surviendraient à cause de l'utilisation de ces matériaux dans la construction aéronautique. Mais ces suppositions sont infondées. Voici un fait réel — pendant les essais j'ai brisé plusieurs blocs métalliques sur un engin composite — voici la différence des alliages traditionnels par rapport aux nouveaux. Je suis favorable aux matériaux composites. Pas en théorie, mais en pratique: je travaille avec ces matériaux", a-t-il conclu.

    Dossier:
    Avion moyen-courrier russe MC-21 (10)

    Lire aussi:

    Russie: un nouveau système de DCA testé près de Saint-Pétersbourg
    Le système Pantsir sera testé en Arctique
    L’armée russe plébiscite le nouveau matériel de communication testé en Syrie
    La Russie a testé le premier complexe de surveillance militaire spatial
    Tags:
    présentation, aéronefs, avions, Irkout MC-21, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik