Ecoutez Radio Sputnik
    fromage

    L'embargo alimentaire, une mesure qui a muselé l'inflation en Russie

    © Flickr/ Dennis Yang
    Russie
    URL courte
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (184)
    523594493

    Sur fond d'interdiction de nombreuses importations de produits alimentaires en représailles des sanctions occidentales, la Russie a appris à se nourrir, ce qui a contribué à contenir l'inflation.

    Coupées des produits occidentaux depuis août 2014, les entreprises russes ont intensifié leur propre production. Par conséquent, la consommation de produits étrangers en Russie s'élève actuellement à des niveaux historiquement bas, selon ACRA, une société de notation, rapporte l'agence Bloomberg.

    En valeur, les importations ne représentent aujourd'hui que 22% des ventes de produits alimentaires par rapport à 34% au début de l'année 2014, selon un rapport préparé par ACRA.

    Même en mars 2015, lorsque l'inflation en Russie a atteint un niveau record de 17%, grâce à l'embargo alimentaire la croissance des prix ne s'élevait qu'à 1,6%.

    En outre, au cours du premier trimestre 2016, la part des fromages importés sur le marché russe est tombée à 23%, alors qu'en 2014, elle était de 49%, souligne l'agence.

    La politique de substitution des importations répond aux intérêts de la Banque centrale russe et des agriculteurs, dont la part dans l'économie du pays a atteint 4,4% en 2015. Cette année, le taux d'inflation annuel a ralenti à 7,2%, rappelle Bloomberg.

    "Le maintien de l'embargo et la chute de la part des produits importés dans le domaine de l'agroalimentaire, toutes choses étant égales, calme l'inflation et la rend dépendante des facteurs monétaires internes et de la politique de la Banque centrale", note ACRA.

    Dossier:
    Riposte russe aux sanctions de l’Occident (184)

    Lire aussi:

    Poutine prolonge l'embargo alimentaire russe jusque fin 2017
    Sanctions: la Russie ne court pas après ses partenaires
    Embargo russe: la viande et les légumes quittent la liste
    Embargo russe: 2,2 mds EUR de pertes pour l'UE en 12 mois

    Lire aussi:

    Trois ans d’embargo alimentaire: avantages, inconvénients et perspectives pour la Russie
    L'économie russe a surmonté la récession la plus grave depuis 20 ans
    Le Figaro: la Russie gagne une bataille dans la guerre des sanctions
    Tags:
    sanctions, embargo, inflation, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik