Ecoutez Radio Sputnik
    Président russe Vladimir Poutine

    Quelle pression de Hollande sur Poutine? Le Kremlin explique

    © Sputnik. Alexei Druzhinin
    Russie
    URL courte
    174278162235

    François Hollande a affirmé avoir «fait pression» sur Vladimir Poutine pour qu’il donne son aval à l’instauration d’une pause humanitaire à Alep. Pourtant, le Kremlin voit les choses autrement. Qui a raison?

    « Hier soir, toute la nuit, avec la chancelière allemande Angela Merkel, nous avons fait pression sur Vladimir Poutine pour qu'il fasse son devoir, c'est-à-dire, faire la trêve, cesser les bombardements, plutôt qu'à agir en soutien au régime syrien », a martelé le chef de l'État français suite à une rencontre avec Vladimir Poutine et Angela Merkel le 20 octobre à Berlin.

    François Hollande : voilà donc celui qui, héroïquement, aurait forcé Vladimir Poutine à se soumettre à sa volonté. En principe, il faudrait rendre à M. Hollande ce qui lui revient et poser sur son si précieux chef les lauriers de la trêve en Syrie.

    Le problème, c'est que le Kremlin n'est pas au courant des exploits du dirigeant français. Selon Moscou, c'est la Russie qui a pris elle-même la décision de prolonger la pose humanitaire à Alep, et M. Poutine n'a été forcé par personne lors de la rencontre à Berlin du 20 octobre.

    « C'était une décision indépendante », a commenté le porte-parole de M. Poutine Dmitri Peskov dans une interview accordée au Journal télévisé de samedi.

    Le cessez-le-feu à Alep a débuté jeudi 20 octobre à 08h00 (05h00 GMT) visant à permettre à la population civile ainsi qu'aux rebelles de quitter la zone en proie à des combats. Les blessés et malades seront également évacués d'Alep.

    Il existe six couloirs humanitaires que les résidents civils d'Alep peuvent emprunter pour quitter la ville. Deux autres couloirs sont destinés aux combattants bloqués dans la partie est de la ville.

    Mardi 18 octobre, les forces aériennes russes et syriennes ont suspendu leurs frappes à Alep, en Syrie, soit avant la date prévue, pour assurer la préparation d'une pause humanitaire.

    Lors d'une rencontre à Berlin avec François Hollande et Angela Merkel, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie était prête à maintenir le cessez-le-feu à Alep en Syrie aussi longtemps que nécessaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Lire aussi:

    Nouvelle prolongation de la trêve à Alep jusqu'à samedi 16h00 GMT
    Manuel Valls voit François Hollande se suicider
    Hollande et Merkel demanderont à Poutine de prolonger la «pause humanitaire» à Alep
    Conférence de presse Hollande-Merkel après les entretiens de Berlin sur la Syrie
    Tags:
    François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Alep, Syrie, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik