Ecoutez Radio Sputnik
    Kremlin de Moscou

    Moscou rappelle à Ankara que seule l'armée russe est légitimement déployée en Syrie

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Russie
    URL courte
    1801597

    Alors que Recep Tayyip Erdogan vient d’annoncer que l'armée turque était entrée sur le sol syrien pour mettre un terme au mandat de Bachar el-Assad, le Kremlin rappelle que la Russie est le seul pays dont les troupes sont autorisées à être présentes dans le pays.

    « Nous sommes entrés (en Syrie, ndlr) pour en finir avec le règne du tyran Assad », a déclaré hier à Istanbul le leader turc Recep Tayyip Erdogan lors de son intervention au Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem.

    Le Kremlin espère toutefois qu'Ankara donnera des explications en la matière.

    « Cette déclaration a eu lieu. La déclaration a été entendue partout dans le monde car la Turquie est notre partenaire et nos chefs d'État ont un contact très intense et confiant. Cette déclaration est tout à fait nouvelle. Voilà pourquoi nous attendons avec impatience une explication de cette position avant de prendre toute décision », a commenté Dimitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine.

    Il a en outre ajouté que cette déclaration ne coïncidait pas avec les propos précédents de la Turquie ainsi qu'avec la position de Moscou sur cette question, en précisant que seules les troupes russes étaient autorisées à être présentes dans le pays.

    « Cette déclaration est discordante par rapport à notre compréhension de la situation, comme État dont les forces armées sont les seules à se trouver légitimement sur le territoire de la République arabe syrienne à la demande des autorités légitimes, il est très important d'avoir cela en vue », a souligné le porte-parole du numéro Un russe.

    Depuis le 24 août, les militaires turcs mènent l'opération terrestre Bouclier de l'Euphrate dans le nord de la Syrie qui vise à lutter contre le groupe terroriste Daech.

    L'armée d'Erdogan a pris le contrôle de la ville frontalière de Jerablus, dans le nord de la Syrie, et poursuit son offensive dans le sud-ouest du pays. Le but de la mission, d'après M. Erdogan, est de chasser les terroristes de ce territoire de 5 000 kilomètres carrés afin d'y créer des zone sécurisées pour les réfugiés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Merkel dévoile sa position sur l'adhésion de la Turquie à l’UE
    Député turc: le projet Turkish Stream crucial pour la Turquie et l'Europe
    Vladimir Poutine évite une guerre entre la Syrie et la Turquie
    Défense syrienne: les USA et la Turquie accordent leur soutien aux terroristes
    Tags:
    Bachar el-Assad, Recep Tayyip Erdogan, Dmitri Peskov, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik