Ecoutez Radio Sputnik
    Rostelecom

    Un géant télécom russe repousse des attaques DDoS sur les principales banques du pays

    © RIA Novosti . Ilya Pitalev
    Russie
    URL courte
    17623

    Le géant télécom russe Rostelecom déjoue des attaques DDoS sur cinq banques et institutions financières majeures.

    Le 5 décembre, la société Rostelecom a déjoué cinq attaques par déni de service distribué (appelées DDoS et ayant pour but de rendre indisponible un service, d'empêcher les utilisateurs légitimes d'un service de l'utiliser) dirigées contre cinq des plus importantes banques et institutions financières de la Russie, apprend-on d’un communiqué de Rostelecom.

    La plus longue des attaques a notamment duré plus de deux heures. 

    « L'analyse des sources des attaques, effectuée par les spécialistes de Rostelecom, a révélé qu’une partie du trafic avait été générée depuis des routeurs se trouvant au domicile des utilisateurs, généralement appelés dispositifs IdO (Internet des objets). Il y a quelques semaines, on a détecté dans la réalisation du protocole en question une vulnérabilité sérieuse qui permet aux malfaiteurs de former un botnet dans le but d'organiser des attaques DDoS », a annoncé le directeur du centre de cybersécurité de Rostelecom Mouslim  Medjloumov. 

    Il a également ajouté qu’au début de la semaine dernière, Deutsche Telecom, un des plus grands opérateurs allemands, ainsi que le fournisseur de services Internet irlandais Eircom, avaient également subi ce genre d'attaque.

    Le 2 décembre, le Service fédéral de sécurité (FSB) a accusé les services de renseignement étrangers de préparer des cyberattaques contre le système financier russe. Les services de renseignement étrangers projetteraient de lancer des cyberattaques à grande échelle, à partir du 5 décembre, visant à déstabiliser le système financier russe, notamment les activités de certaines grandes banques russes.

    Les attaques par déni de service (Distributed Denial of Service ou DDoS) sont aujourd'hui fréquentes, notamment du fait de la relative simplicité de leur mise en exécution et de leur efficacité contre une cible non préparée. Une attaque DDoS vise à envoyer une multitude de requêtes à un serveur afin de provoquer un déni de service, c'est à dire un arrêt total du service attaqué.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Des hackers rendent publics des documents secrets sur le dopage des athlètes occidentaux
    Des centaines d’athlètes US de haut niveau autorisés à se doper
    Le Monde craint «la cyberguerre de Poutine» à l’approche de la présidentielle française
    Tags:
    attaque, cyberattaque, Rostelecom, FSB, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik