Ecoutez Radio Sputnik
    L'avion de reconnaissance US U-2

    Plus de 800 avions de reconnaissance détectés près des frontières russes en 2016

    © Flickr/ Earl
    Russie
    URL courte
    28850
    S'abonner

    Alors que les États-Unis et certains pays occidentaux accusent la Russie de présenter une «menace» à leur sécurité nationale, les avions de reconnaissance étrangers intensifient leur activité près des frontières aériennes russes.

    Les forces de renseignement radio-électroniques des troupes aérospatiales russes ont détecté en 2016, près des frontières de la Fédération de Russie, plus de 2 000 avions militaires étrangers dont 800 avions de reconnaissance, a déclaré Andreï Koban, commandant des forces de renseignement électronique sur les ondes d’une radio russe.

    « En 2016, les forces de renseignement radio-électroniques ont détecté et intercepté plus de 600 000 appareils aéronautiques. Sur ce chiffre, on a compté plus de 2 000 avions militaires étrangers y compris plus de 800 avions de reconnaissance », a-t-il indiqué.

    Selon lui, les militaires russes ont été obligés de mettre en alerte rouge leurs forces chargées de la sécurité aérienne plus de 3 500 fois.

    C’est dans ce contexte que les États-Unis et certains pays occidentaux accusent la Russie de présenter une « menace » à leur sécurité nationale…

    Andreï Koban a avoué que les forces aériennes tentent de couper court à toutes les tentatives de violer l’espace aérien russe.

    Le commandant a souligné que le renforcement des forces responsables de la sécurité était lié à l’intensification du trafic aérien près des frontières russes.

    Andreï Koban a ajouté que de nouveaux systèmes de défense radio-électroniques capables de déceler des cibles se trouvant en orbite terrestre basse seraient mis en service vers 2020.

    Selon lui, les nouveaux systèmes pourront détecter des cibles aérodynamiques et balistiques à une portée de 1 200 km et à une altitude supérieure à 600 km.

    Les systèmes de défense radio-électroniques des anciennes générations ne peuvent détecter que des cibles aérodynamiques à une portée inférieure à 300 km, a-t-il expliqué.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un avion de reconnaissance américain intercepté en mer de Chine
    Encore un patrouilleur US intercepté par un chasseur russe
    Tags:
    interception, avion de reconnaissance, Troupes aérospatiales de Russie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik