Ecoutez Radio Sputnik
    homme, image d'illustration

    Courriels de Clinton: Poutine évoque «ses» hackers et la manipulation des Américains

    © AP Photo / Mark Lennihan
    Russie
    URL courte
    Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2016) (17)
    3381

    Les hackers qui ont piraté les serveurs du Parti démocrate américain ont dévoilé la manipulation dont était victime le peuple américain, estime Vladimir Poutine.

    Les pirates qui ont hacké les courriels du Parti démocrate américain ont rendu publiques les preuves de la manipulation de l'opinion publique aux États-Unis, estime le président russe Vladimir Poutine.

    « Le perdant recherche toujours à désigner des coupables dans un autre camp. Ils auraient cependant mieux fait de chercher ces problèmes en eux-mêmes. On oublie toujours l'essentiel, mais qu'est-ce qui est essentiel ? Des hackers ont piraté les mails des dirigeants du Parti démocrate américain. Comme l'a justement dit le président américain élu, qui peut savoir quels pirates c'étaient, peut-être qu'ils se trouvaient dans un autre pays et non pas en Russie », a commenté M. Poutine lors de sa conférence de presse annuelle ce vendredi à Moscou.

    Le président russe a également souligné que le piratage du Parti démocrate avait dévoilé la manipulation de l'opinion publique aux États-Unis.

    « L'essentiel, c'est l'information que les pirates ont donné à l'opinion publique. Ont-ils compilé quelque chose ou changé les faits ? Non, la meilleure preuve que les hackers ont donné une information crédible est le fait que suite à la démonstration de la manipulation de l'opinion publique au sein du Parti démocrate — de l'un des candidats contre un autre, contre Sanders —, le chef du Comité national du Parti démocrate a démissionné. Cela signifie que le parti a reconnu que les pirates ont dévoilé la vérité », a conclu M. Poutine.

    Rappelons que le gouvernement américain a, sans jamais fournir la moindre preuve, formellement accusé la Russie en octobre d'avoir conduit des attaques informatiques contre les organisations politiques américaines avant l'élection du 8 novembre. Le président russe Vladimir Poutine a toutefois nié toute implication de la Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2016) (17)

    Lire aussi:

    Clinton et Cameron dans la liste GQ des personnalités les moins influentes de l'année
    Emir Kusturica: si Clinton avait été élue présidente des USA, on aurait eu la guerre
    Un ancien conseiller de Trump appelle le président élu à poursuivre Clinton en justice
    La justice du Colorado oblige les grands électeurs à voter Clinton
    Tags:
    manipulation, courriel, piratage, Donald Trump, Hillary Clinton, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik