Russie
URL courte
401002
S'abonner

Face aux provocations de Kiev, la Crimée demande à l’Occident d’empêcher l’Ukraine de déclencher un conflit à la frontière de la péninsule. Rouslan Balbek, vice-premier ministre de la république de Crimée, s’en explique à Sputnik.

La Crimée appelle les pays occidentaux à raisonner Kiev, qui cherche à déclencher un conflit à la frontière de la péninsule, a annoncé à Sputnik Rouslan Balbek, député de la Douma d'État (chambre basse du parlement russe) de Crimée et vice-premier ministre de la république.

« Les Criméens sont extrêmement indignés par cet incident. L'Occident devrait comprendre depuis bien longtemps le danger de cette ligne politique et raisonner le régime de Kiev, qui fait exprès de créer de faux conflits à la frontière avec la Russie, dans le but d'obtenir des avantages financiers par le chantage politique », a martelé le député.

Rouslan Balbek a en outre souligné que la population de la péninsule avait l'habitude de telles provocations de la part des autorités de Kiev, dont la ligne politique ressemble de plus en plus aux activités des « pirates somaliens ».

« Kiev cherche par tous les moyens à renforcer ses positions à l'international, sans hésiter à recourir à des méthodes de pirates et de barbares », a-t-il ajouté.

Le 1er février, un avion de transport An-26 ukrainien a survolé à deux reprises, à une altitude dangereusement basse, des plateformes pétrolières russes en mer Noire. Lors de son deuxième passage, un employé de la plateforme a envoyé quatre signaux avec son pistolet d'alarme afin d'éviter un accident.

Suite à l'incident, le ministère russe de la Défense a remis une note à l'attaché militaire ukrainien, dénonçant une provocation. Cependant, la partie ukrainienne a accusé la Russie d'avoir ouvert le feu sur son appareil.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Le chef des Tatars de Crimée invite les députés ukrainiens à visiter la péninsule
Marine Le Pen officiellement conviée en Crimée
Les conséquences du pilonnage de Donetsk
Donetsk privée d’eau: l’appel au secours d’un observateur de l’OSCE
Tags:
provocation, avions, Rouslan Balbek, mer Noire, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook