Ecoutez Radio Sputnik
    Vitali Tchourkine

    Les médias révèlent la cause du décès de Vitali Tchourkine

    © AFP 2017 KENA BETANCUR
    Russie
    URL courte
    Décès de Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'Onu (18)
    971508610107

    Le représentant permanent de la Russie à l'Onu Vitali Tchourkine est mort d'une crise cardiaque, informe le New York Post lundi 20 février.

    Selon le journal, qui se réfère à une source anonyme, le diplomate russe était dans le bâtiment de l'ambassade de Russie lorsqu’à environ 9h30, heure de la Côte Est des Etats-Unis, il a fait "un malaise cardiaque".

    M. Tchourkine a été transporté de toute urgence à l'hôpital, mais en dépit de l'aide des médecins, a succombé à une crise cardiaque.

    Plus tôt, le ministère russe des Affaires étrangères a informé que Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'Onu, est mort subitement ce lundi à New York à l'âge de 64 ans. Le décès du diplomate est survenu la veille de son 65e anniversaire.

    Vitali Tchourkine a rejoint le service diplomatique en 1974. En 1992, il a occupé le poste de ministre adjoint russe des Affaires étrangères. De 1994 à 1998 il était ambassadeur de Russie en Belgique et représentant permanent à l'Otan. Depuis avril 2006, il occupait les fonctions de représentant permanent de la Russie à l'Onu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Décès de Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'Onu (18)

    Lire aussi:

    Tchourkine à Londres: soulagez votre conscience, rendez les territoires annexés!
    Poutine appréciait beaucoup le professionnalisme de Tchourkine
    À New York, les causes de la mort de Tchourkine ne seront pas révélées
    Tags:
    décès, diplomatie, santé, ONU, ministère russe des Affaires étrangères, Vitali Tchourkine, New York, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik