Russie
URL courte
Décès de Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'Onu (19)
18242
S'abonner

La disparition subite de l’ambassadeur russe à l’Onu Vitali Tchourkine a suscité une profonde émotion à Moscou. Attristés, le Kremlin et le ministère russe des Affaires étrangères ravivent le souvenir de ce grand homme et font part de leurs sincères condoléances.

« C'est parce que c'est arrivé aussi subitement que la douleur est particulièrement aiguë. » Au lendemain de la mort tragique de l'ambassadeur russe à l'Onu Vitali Tchourkine, le président russe Vladimir Poutine a adressé un message de condoléances à l'épouse et aux enfants du diplomate.

Grand professionnel, véritable intellectuel, homme d'un charme rare, Vitali Tchourkine était « sans exagération, l'un des diplomates les plus remarquables », écrit le chef d'État russe. Il « bénéficiait d'un respect sincère de la part de ses collègues et d'une autorité énorme auprès des partenaires étrangers », observe M. Poutine, tout en soulignant qu'il est difficile de surestimer les mérites du diplomate russe.

« Mais c'est à l'Onu, au poste de l'ambassadeur russe, que ses capacités se sont fait remarquer de manière la plus brillante », poursuit le président.

« Au cours de plus de 10 ans, parfois dans des conditions extrêmement tendues, il a défendu fermement et de manière consécutive la prise de position russe sur les questions internationales les plus importantes, ce qui demandait des efforts immenses et une complète abnégation. Mais malgré les difficultés, il accomplissait brillamment ses tâches et ne connaissait pas la défaite », résume Vladimir Poutine.

Cette perte n'a pas non plus laissé indifférent le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Le ministre russe des Affaires étrangères avoue: « Nous traversions la vie côte à côte. » Tous deux diplomates, leurs parcours professionnel avaient beaucoup en commun. « Au printemps 1990, nous avons été en même temps nommés vice-ministres, j'étais chargé de superviser l'Onu, lui, les Balkans, en plus d'être le représentant spécial du président russe pour le règlement des crises sur le territoire de l'ex- Yougoslavie », raconte M. Lavrov, qui rappelle que Vitali Tchourkine avait alors pour objectif d'obtenir de l'Onu une enquête objective sur les massacres de Markale, alors que plusieurs hommes politiques cherchaient à imputer la responsabilité de l'attaque aux Serbes.

« À Sarajevo, où opéraient quotidiennement des snipers, il a fêté son 42e anniversaire après avoir atteint son but », se rappelle M. Lavrov. Et j'ai voulu le célébrer avec un poème. »

Ce poème que le diplomate a alors composé pour son ami et collègue est aujourd'hui publié sur son compte Facebook.

Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'Onu, est mort subitement ce lundi à New York, à l'âge de 64 ans. Le décès du diplomate est survenu quelques heures avant son 65e anniversaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Décès de Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l'Onu (19)

Lire aussi:

Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook