Russie
URL courte
52764
S'abonner

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, les sanctions imposées par Washington contre huit entreprises russes, conformément à la loi sur la non-diffusion des armes de destruction massive, ne causent aucun dommage grave mais provoquent de la déception.

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a commenté la décision des États-Unis d'imposer des sanctions contre huit entreprises russes. Selon Moscou, cette mesure provoque perplexité et déception.

« La décision de l'administration américaine d'imposer des mesures restrictives à l'encontre d'un certain nombre d'entreprises russes liées avec l'industrie de la construction aéronautique et la préparation de l'équipage opérationnel provoque perplexité et déception. Ce lot de sanctions ne nous cause bien sûr aucun dommage grave, pourtant les Américains n'ont même pas dévoilé les raisons de cette décision, mais ont fait référence à leur législation qui leur interdit de coopérer avec l'Iran et la Syrie », a déclaré Maria Zakharova dans un commentaire posté sur le compte Facebook officiel du ministère russe des Affaires étrangères.

Les États-Unis ont imposé des sanctions contre huit entreprises russes du fait de la loi américaine sur la non-diffusion des armes de destruction massive qui concerne la Syrie, l'Iran et la Corée du Nord.

Une nouvelle liste de sanctions comprend, entre autres, Rosoboronexport, agence russe d'exportation d'armements, l'agence Aviaexport, spécialisée dans l'exportation de produits aéronautiques, le Bureau d'étude de construction de machines et Bazalt, chargé de la production de différentes munitions de guerre, ainsi que l'Académie aérienne militaire Zhukovskï et Gagarine.

D'après le site du Département d'État, les sanctions ont été introduites le 21 mars, mais n'ont été annoncées que le 24 mars. Dans le communiqué officiel on lit qu' « il s'agit de 30 entreprises étrangères et citoyens de dix pays ». Ces sanctions visent en particulier la Corée du Nord et les Émirats arabes unis.

Pourtant, au sein du Département d'État on n'a pas précisé en quoi consistaient les accusations contre la Russie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Paris se positionne sur les frappes aériennes américaines en Syrie
Confinement de la capitale: «Les Parisiens sont devenus les cobayes de la campagne présidentielle de Mme Hidalgo»
Frappes américaines en Syrie: Moscou réagit
Tags:
sanctions, Rosoboronexport, Maria Zakharova, Moscou, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook