Ecoutez Radio Sputnik
    Tchétchénie

    Enlèvements présumés d’homosexuels en Tchétchénie: Moscou ouvre une enquête

    © Sputnik . Dit Tsarnaev
    Russie
    URL courte
    48305

    Les autorités russes vérifient les informations d’un journal qui évoque des attaques présumées contre des homosexuels en Tchétchénie. Le Parquet général de Russie, le parquet et le ministre de l’Intérieur tchétchènes participent à l’enquête, d’après le porte-parole du Président russe et la déléguée russe aux droits de l’homme.

    La déléguée russe aux droits de l'homme Tatiana Moskalkova entend demander au Parquet général de Russie s'il avait reçu des plaintes portant sur des enlèvements d'individus présumés en Tchétchénie.

    « Je viens d'envoyer une requête au procureur de la république, j'en enverrai aujourd'hui une autre au Parquet général pour savoir s'il y a eu des enlèvements en Tchétchénie. Cela fera l'objet d'une enquête minutieuse », a indiqué Mme Moskalkova.

    Le journal russe Novaïa Gazeta a récemment affirmé que plus d'une centaine d'homosexuels avaient été arrêtés ou enlevés en Tchétchénie et que certains d'entre eux avaient été tués. Le journal n'a toutefois précisé ni la date ni les noms des personnes enlevées. Le porte-parole du Président de la république tchétchène Alvi Kerimov a qualifié ces informations de mensongères.

    Selon Mme Moskalkova, le ministre tchétchène de l'Intérieur « n'a reçu aucune plainte pour enlèvement entre le 1er janvier et le 1er avril ». La déléguée russe aux droits de l'homme compte en outre contacter le dirigeant d'une ONG citée par le journal Novaïa Gazeta pour vérifier ses sources d'informations et obtenir les noms des victimes présumées.

    Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a pour sa part annoncé que le Kremlin était au courant de cette affaire et que les organes judiciaires vérifieraient les informations sur les attaques présumées contre les homosexuels en Tchétchénie.

    Le Conseil pour le développement de la société civile et les droits de l'homme auprès du Président de la Tchétchénie avait antérieurement indiqué qu'il n'avait trouvé aucune preuve attestant qu'il y aurait des attaques visant des homosexuels dans la république. Dans sa déclaration, le Conseil a indiqué que la Tchétchénie appréciait la vie humaine « indépendamment des appartenances raciales, ethniques, religieuses ou autres de la personne ».

    Le Conseil de l'Europe a déjà salué les efforts déployés par Tatiana Moskalkova en vue de faire la lumière sur les attaques présumées contre les homosexuels tchétchènes, a annoncé à Sputnik Daniel Höltgen, porte-parole du secrétaire général du Conseil de l'Europe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    JO 2014: aucun danger pour les homosexuels en Russie (Poutine)
    Poutine a promis «la vérité complète» sur le dossier des homosexuels tchétchènes
    Les journalistes tchétchènes adressent une lettre au Haut-commissaire de l’Onu
    Tags:
    attaque, minorités, homosexuel, enquête, Alvi Kerimov, Tatiana Moskalkova, Dmitri Peskov, Tchétchénie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik