Russie
URL courte
37721
S'abonner

L’initiative permettant à tout citoyen russe d’obtenir gratuitement un lopin de terre dans la région la plus orientale de la Russie suscite de l’intérêt bien au-delà des frontières du pays…

Des habitants de Moscou, de la région de la Volga et de Saint-Pétersbourg, mais aussi des dizaines de milliers de personnes à travers toute la Russie se sont dits prêts à déménager dans l'Extrême-Orient. Même les étrangers semblent séduits par le projet…

L'initiative visant à repeupler l'Extrême-Orient a été lancée par Vladimir Poutine le printemps dernier. Depuis, l'Agence régionale pour le développement du capital humain, chargée de superviser la réalisation du projet, a enregistré 94.000 demandes. Au total, près de 21.000 hectares de terre ont déjà été distribués.

L'agence a par ailleurs analysé la provenance des visiteurs du site consacré à l'«hectare d'Extrême-Orient» et a révélé que les étrangers manifestent un vif intérêt pour ce projet. Parmi eux, les Ukrainiens, les Biélorusses et les Kazakhs, mais aussi de nombreux Américains. Les habitants des États-Unis ont été 7.700 à se rendre sur la page web et ne cèdent en la matière qu'aux Ukrainiens, qui ont effectué 9.800 visites. Viennent ensuite les Biélorusses, les Allemands et les Kazakhs.

Le 2 mai dernier, le Président russe Vladimir Poutine a signé une loi offrant un hectare de terres arables à chaque citoyen russe souhaitant s'installer à l'Extrême-Orient.

La «Loi sur un hectare en Extrême-Orient» prévoit l'attribution gratuite et pour une période de cinq ans de terrains d'une superficie d'un hectare aux citoyens russes qui s'installent en Iakoutie, au Kamtchatka, dans les territoires du Primorié, de Khabarovsk, les régions de l'Amour, de Magadan et de Sakhaline, dans la région autonome juive (du Birobidjan) et le district autonome des Tchouktches.

Le terrain pourra devenir la propriété de l'utilisateur au bout de cinq ans s'il est exploité, sinon il sera confisqué.

Lire aussi:

Des Latino-Américains lorgnent sur un hectare d’Extrême-Orient
Jeff Monson a de grands projets pour son hectare dans l'Extrême-Orient russe
Extrême-Orient russe: le premier hectare gratuit trouve son propriétaire
Tags:
terre gratuite, Loi sur un hectare en Extrême-Orient, Extrême-Orient
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook