Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    Poutine: l'hystérie militaire autour de Pyongyang lourde d'une catastrophe planétaire

    © AFP 2018 Ed Jones
    Russie
    URL courte
    751235

    Les sanctions n’aideront pas. La Corée du Nord "mangera de l’herbe" mais ne renoncera pas aux essais nucléaires: Vladimir Poutine s’exprime sur la crise coréenne, soulignant que l'hystérie militaire est inutile et pourrait entraîner une catastrophe de grande envergure.

    Bien que la Russie condamne les «exercices» nord-coréens, Moscou estime que de nouvelles sanctions seraient inutiles et inefficaces, a déclaré le Président russe Vladimir Poutine.

    «Cette accumulation d'hystérie militaire ne mènera à rien de bon. Tout cela peut aboutir à une catastrophe planétaire, à un grand nombre de pertes humaines», selon M.Poutine.

    Qui plus est, le renforcement des mesures punitives à l’encontre de Pyongyang ne produira pas l’effet escompté et ne poussera pas le pays à abandonner ses essais nucléaires.

    «Et vous pensez qu’à cause de l’introduction de sanctions, la Corée du Nord abandonnera le cap qu’elle s’est fixée, la création d’armes de destruction massive?», a lancé Vladimir Poutine, soulignant que Pyongyang  se souvenait très bien du sort de Saddam Hussein, pendu après que son pays a été envahi sous prétexte de la recherche d’armes de destruction massive.

    Cependant, la crise nord-coréenne pourrait être résolue grâce à l’instauration d’un dialogue, qui est l’unique option pour réduire les tensions dans la région.

    «Il n’y a pas d’autre solution au problème nucléaire nord-coréen qu’un règlement pacifique et diplomatique», a souligné le chef du Kremlin lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet BRICS en Chine.

    M.Poutine a également souligné que la Corée du Nord tenait beaucoup à son programme nucléaire et n’y renoncerait pas tant que le pays ne se sentirait pas en sécurité. 

    «La Corée du Nord mangera de l’herbe, mais elle ne renoncera pas à ce programme si elle ne se sent pas en sécurité», a dit M.Poutine.

    La sécurité pourrait être rétablie grâce à la restauration du droit international et à un dialogue entre toutes les parties intéressées, a souligné le chef de l’Etat russe.

    Lire aussi:

    «La Corée du Sud est le Cuba chinois» pour les États-Unis
    La bombe H de la Corée du Nord fait fuir les investisseurs
    Moscou: «la Corée du Nord progresse rapidement» sur la voie de la nucléarisation
    Tags:
    tests nucléaires, sanctions, Vladimir Poutine, Corée du Nord, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik