Ecoutez Radio Sputnik
    un vélo

    De Kaliningrad à Vladivostok: un voyageur russe traverse la moitié du monde à vélo

    CC0
    Russie
    URL courte
    71099250

    15.000 kilomètres, 6 mois, un vélo: la tâche est aussi difficile au premier regard que réalisable en fin de compte. Un voyageur russe a réussi à traverser la moitié du monde à vélo dans un but caritatif. Étant parti de Kaliningrad, il a ainsi atteint Vladivostok, le point final de ce long périple.

    Le voyageur russe Alexeï Sambourov a réalisé un tour à vélo de la ville la plus occidentale de Russie, Kaliningrad, jusqu'à Vladivostok, qui se trouve en Extrême-Orient. Le voyage, qui lui a permis de traverser plus de 15.000 km, a duré durant presque six mois.

    «Les rêves se réalisent! Me voici enfin à Vladivostok», a-t-il écrit samedi sur sa page Facebook, ayant accompagné sa publication d'une photo face au fameux pont de l'île Rousski.

    Dans les commentaires qu'il a fait pour souligner ce qui l'a marqué au cours de son voyage, il souligne avait perdu au moins 15 kilogrammes, mais qu'il se sent merveilleusement bien.

    Ce tour à vélo a commencé le 1er avril, près de la cathédrale d'Alexandre Nevski à Kalinigrad, et est passé par la Lettonie, la Lituanie, la Russie, le Kazakhstan, l'Ouzbekistan, le Kirghizstan et le Tadjikistan.

    Se décrivant plutôt comme un touriste qu'un sportif, Andreï Sambourov confie que c'était sa première expérience de ce style. Pour rentrer à la maison, le voyageur russe prévoit de prendre un avion jusqu'à Moscou puis de parcourir le reste du trajet à bord d'un train.

    Ce tour en vélo s'est tenu afin de contribuer à la fondation caritative russe Offre la vie. Grâce à ce tour, plus de 50.000 roubles ont déjà été collectés.

    Lire aussi:

    Faites en quelques minutes seulement un voyage en mer d’une durée de 30 jours
    Voyage au Proche-Orient: ce que Lavrov a convenu avec ses homologues du golfe Persique
    Voyage dans l’Altaï
    Tags:
    voyages, Vladivostok, Extrême-Orient, Kaliningrad, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik