Russie
URL courte
3220
S'abonner

Le Service fédéral russe de sécurité (FSB) a annoncé mercredi avoir découvert dans les montagnes de la République d'Ingouchie la tombe du terroriste Dokou Oumarov, tué en 2013, et dont le nom est lié à plusieurs attentats commis en Russie au début des années 2010.

Les restes du terroriste Dokou Oumarov et de quatre membres de son groupe ont été découverts par des agents du FSB en Ingouchie, informe le service de presse du Service.

«Le FSB de Russie, à la suite des longues recherches dans la région montagneuse et boisée de l'Ingouchie, a découvert la tombe du chef des terroristes du Caucase du Nord Dokou Oumarov et de quatre membres de son groupe qui avaient été tués lors d'une opération spéciale des forces de sécurité en septembre 2013», indique le communique.

Le terroriste a été éliminé en septembre 2013. Sa mort a été officiellement confirmée par le FSB en avril 2014.

Dokou Oumarov, chef de la rébellion islamiste du Caucase russe qui s'était autoproclamé «émir du Caucase», a revendiqué plusieurs attentats meurtriers en Russie, dont les attaques contre le métro moscovite de 2010 et celle contre l'aéroport de Domodedovo en 2011.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Russie, Ingouchie, Dokou Oumarov, FSB, terrorisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook