Russie
URL courte
4160
S'abonner

Le brise-glace dernier cri Ilia Mouromets, construit pour la Marine russe, a commencé à naviguer dans la mer Baltique pour suivre les tests d'Etat.

Le brise-glace Ilia Mouromets a gagné la mer Baltique pour suivre un mois d'essais étatiques, annoncent les médias russes.

Destiné à équiper la Flotte russe du Nord, ce navire est capable de se frayer un chemin dans la glace d'une épaisseur de 1,5 mètres et possède une autonomie de navigation de deux mois, c'est-à-dire qu'il est capable d'effectuer sans ravitaillement un trajet aller-retour Mourmansk-Vladivostok en suivant la Route maritime du Nord.

«Il s'agit d'un navire polyvalent, car outre les missions de frayage de chemin à d'autres bâtiments dans les glaces arctiques, il pourra réaliser des recherches hydrographiques et éventuellement secourir des bateaux en détresse», a déclaré le commandant adjoint de la Marine russe, l'amiral Alexandre Fedotenkov.

Selon lui, le brise-glace devrait équiper la Flotte russe du Nord d'ici fin décembre 2017.

Le navire de classe Icebreaker 6, conçu dans le cadre du projet 21180, est doté de moteurs à propulsion électrique de dernière génération fabriqués en Russie et est équipé de matériel supplémentaire pour exécuter des tâches spécifiques, à savoir le transport de marchandises, l'extinction d'incendies ou encore le nettoyage des zones touchées par des déversements d'hydrocarbures. En outre, une hélisurface est installée sur la proue du navire.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
brise-glaces, Flotte russe du Nord, Alexandre Fedotenkov, mer Baltique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook