Russie
URL courte
7712
S'abonner

La chaîne américaine de télévision CNN a cessé de violer les lois russes sur l’activité des médias. Elle peut continuer à travailler en Russie, indique le Service fédéral russe de supervision des communications (Roskomnadzor). Toutefois, les autorités russes continueront de surveiller l’activité de la chaîne.

La chaîne américaine de télévision CNN a pris en compte les remarques du Service fédéral russe de supervision des communications (Roskomnadzor) et a corrigé ses pratiques en conséquence, a déclaré Alexandre Jarov, directeur de ce service.

Selon M.Jarov, des spécialistes de Roskomnadzor ont étudié la documentation de CNN. Pour le moment, la chaîne américaine ne commet plus d'infractions liées à la diffusion à l'antenne d'informations erronées.

«Nous retirons nos réclamations, la chaîne pourra continuer à travailler en Russie, mais Roskomnadzor continuera de surveiller l'activité de la compagnie américaine pour s'assurer qu'elle est conforme aux lois russes», a-t-il indiqué.

Le 29 septembre, CNN a reçu un avertissement de Roskomnadzor pour infraction à la Loi sur les médias.

Auparavant, Washington avait exigé que les prestataires de services des médias russes, la chaîne RT America et le portail internet Sputnik, aux États-Unis soient enregistrés en tant qu'agents étrangers. Moscou, à son tour, avait déclaré que les pressions américaines sur Sputnik et RT ne devraient pas rester sans réponses.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
portail, Internet, loi, chaîne de télévision, médias, Roskomnadzor, Sputnik, chaîne de télévision russe RT, CNN, Alexandre Jarov, Washington, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook