Russie
URL courte
5180
S'abonner

Les Forces de l’ordre ont réussi à démanteler une cellule terroriste préparant des attentats dans la République russe du Daghestan. Les attaques devaient viser des lieux de rassemblement public ainsi que la police et les militaires.

Une cellule de Daech a été démantelée en Russie: quatre bandits planifiant des attentats au Daghestan ont été arrêtés à Moscou et à Makhatchkala, la capitale de cette république du Caucase russe, informe le Comité national antiterroriste russe (NAK).

«Conjointement avec le Service fédéral de sécurité (FSB), les Forces de l’ordre ont interrompu l’activité de membres de l’organisation terroriste Daech. Les 13 et 14 octobre, quatre membres d’une cellule dormante de cette organisation criminelle ont été arrêtés à Moscou et à Makhatchkala. Tous sont ressortissants du Daghestan», informe la source dans un communiqué. 

Selon le NAK, les hommes interpellés sont passés aux aveux et ont confirmé leurs contacts avec des émissaires de Daech et la préparation d’attentats terroristes de grande ampleur au Daghestan. Les attaques à l’arme blanche et les explosions envisagées par les membres du groupe devaient viser des lieux de rassemblement, des agents de police et des militaires. 

Dans deux dépôts clandestins appartenant à la cellule, les Forces de l’ordre ont découvert des engins explosifs prêts à être utilisés. La vidéo de cette trouvaille dangereuse faite à Makhatchakala a été rendue publique ce samedi. 

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
attentat, explosifs, terrorisme, cellule dormante, Daech, Comité national antiterroriste russe (NAK), Daghestan, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook