Ecoutez Radio Sputnik
    Douma russe

    La Douma révise le statut des médias étrangers suite à la politique contre RT aux USA

    © Sputnik. Vladimir Fedorenko
    Russie
    URL courte
    121291430

    Suite à la discrimination contre des médias russes aux Etats-Unis, la Douma a adopté un amendement à un projet de loi qui permettra de qualifier d'agents étrangers des médias internationaux financés depuis l'étranger.

    La Douma (chambre basse du parlement russe) a adopté en deuxième lecture un amendement qui permet de qualifier d'«agents étrangers» en Russie les médias internationaux financés depuis l'étranger.

    L'amendement a été ajouté au projet de loi sur le blocage définitif des sites web des organisations interdites en Russie, adopté par la Douma fin octobre en première lecture. Les amendements ont été proposés par le président de la Douma, Viatcheslav Volodine, et les leaders des quatre partis de la Douma.

    Selon les parlementaires, cette loi fait partie de mesures de rétorsion en réaction à la discrimination des médias russes aux États-Unis.

    Ce sera au ministère russe de la Justice de décider si tel ou tel média, financé depuis l'étranger, sera inscrit comme agent étranger.

    Selon le vice-président de la Douma Piotr Tolstoï, les médias étrangers reconnus comme agents étrangers devront publier cette information sur leurs pages en ligne sur les réseaux sociaux.

    Cette décision intervient juste après que la chaîne RT America s'est vu demander de s'enregistrer en tant qu'agent étranger à la demande du département américain de la Justice, conformément au Foreign Agents Registration Act (FARA). Cette loi, adoptée en 1938, prévoit que toute organisation représentant les intérêts de pays étrangers «à titre politique ou quasi-politique» doit s'immatriculer comme agent étranger.

    Lire aussi:

    Projet de loi sur les agents étrangers en Russie: la presse russe pas concernée
    La liberté bafouée des médias russes à l’étranger suivie d’une réponse «rigoureuse»
    Margarita Simonian compare la lutte contre RT et Sputnik aux pratiques soviétiques
    Tags:
    médias, Douma d'État, Viatcheslav Volodine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik