Ecoutez Radio Sputnik
    La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova

    Qu'y a-t-il derrière la loi russe sur les agents étrangers

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Russie
    URL courte
    4181

    Une nouvelle loi russe permettant de classer les médias comme agents étrangers est une réponse imposée par les mesures répressives contre les médias russes, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    L'adoption par le parlement russe d'un amendement à la loi sur les ONG permettant de considérer les médias comme agents étrangers était une riposte aux répressions contre des médias russes, en premier lieu contre la chaîne RT, a annoncé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova lors d'un point de presse jeudi.

    «Comme vous savez, soucieuse de poser des fondements juridiques aux contre-mesures éventuelles contre les actions restrictives de certains États étrangers, avant tout des États-Unis, contres les médias russes, dont la chaine RT, la Douma (chambre basse du parlement russe) a adopté mercredi des amendements à la législation russe qui concerne les médias étrangers», a-t-elle indiqué.

    Selon Maria Zakharova, «nous avons été obligés d'adopter ces mesures, de riposter à des actions et démarches franchement répressives contre des médias russes, en particulier contre la chaine de télévision RT».

    «Mercredi, les diplomates accrédités à Moscou se sont mis à nous poser les questions «Qu'est-ce qui se passe?», «Que faire?», «Comment travailleront nos médias?», a-t-elle relevé.

    «Chers collègues, où étiez-vous avant?», a-t-elle ajouté, précisant que l'information appropriée avait été diffusée plus tôt, qu'il y avait eu des audiences et des débats publics à ce sujet et que toutes les branches du pouvoir russe et les représentants de la société civile avaient nettement exprimé la position de la Russie là-dessus.

    Maria Zakharova a ironiquement rappelé que le ministère des Affaires étrangères avait un site en plusieurs langues, notamment en allemand (faisant allusion à la possibilité pour Deutsche Welle de tomber sous le coup de la nouvelle loi).

    «Toute l'information est accessible, elle a été publiée», a conclu Maria Zakharova.

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Benalla au bord d’une piscine avec chicha et champagne à Marrakech? (vidéo)
    Tags:
    agent étranger, loi, ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik