Ecoutez Radio Sputnik
    Grande conférence de presse de Vladimir Poutine

    En direct: Vladimir Poutine passe son 13e grand oral devant les journalistes

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2017) (21)
    21381
    S'abonner

    Seul face à plus de 1.600 journalistes, le chef de l’État russe tient ce jeudi sa 13e conférence de presse, à trois mois de la fin de son troisième mandat. Sputnik vous propose de suivre en direct ce rendez-vous traditionnel.

    Vladimir Poutine répond aux questions des journalistes, jeudi 14 décembre, à l'occasion de sa 13e grande conférence de presse. Un exercice auquel il est certes déjà habitué, mais qui réserve à chaque fois un élément d'intrigue, compte tenu de la diversité des questions posées au chef de l'État.

    La tradition des grandes conférences de presse annuelles du chef d'État russe se poursuit depuis 2001. L'année dernière, le grand oral de Vladimir Poutine a duré 3 heures et 50 minutes. Sans battre de record de durée, il a néanmoins été l'un des plus denses en nombre de thèmes abordés. Le chef de l'État est alors parvenu à répondre à 62 questions posées par 1.430 journalistes russes et étrangers, un record.

    La conférence la plus longue était celle de 2008. Elle a duré 4 heures et 40 minutes. Le Président avait répondu à 106 questions.

    Cette année, le rendez-vous avec les journalistes a duré 3h40 et a été à plusieurs reprises accompagné par des applaudissements et des blagues du Président. Le porte-parole du Kremlin a par ailleurs souligné un nombre sans précédent de journalistes accrédités pour l'événement. Russes et étrangers, ils étaient plus de 1.600 à se rassembler ce jeudi dans la salle de conférence du Centre russe du commerce international. Parmi les plus actifs, le Kremlin a noté les Japonais, les Allemands, les Américains et les Chinois, et ce sans compter les Russes.

    Nouveaux messages
    • 13:51

      «Je vous remercie, la conférence est terminée!». Après 3h40 d'échanges, le Président annonce la fin de son rendez-vous avec les journalistes.

      Vladimir Poutine a souhaité bonne année à toutes les personnes réunies dans la salle et leur a demandé de ne pas être fâchés.

      «Je souhaite du bonheur à vous et à vos proches, du bien à nous tous et à l'ensemble des journalistes...», a indiqué le Président.

      Il a expliqué qu'à 16h, heure de Moscou, des «héros de la Russie» l'attendaient et qu'il devait partir.

    • 13:34

      Poutine estime que Moscou et Washington pourraient conjuguer leurs efforts en Afghanistan

      La Russie est préoccupée par le renforcement des groupes terroristes dans le nord de l'Afghanistan, à la frontière avec les anciennes républiques soviétiques, a déclaré Vladimir Poutine.

      Selon le Président russe, la lutte contre les menaces provenant d'Afghanistan, telles que le trafic de drogue et le terrorisme international, est l'un des axes sur lequels Moscou et Washington pourraient coopérer.

    • 13:32

      Le porte-parole du Kremlin blague sur la chaîne RT

      «Je viens de recevoir un texto, on m'a dit que je traite RT comme le fait le département d'État américain et ne leur donne pas la parole», a déclaré Dmitri Peskov, un sourire sur les lèvres.

      «C'est moi qui ai écrit à Peskov. Il a lu et nous a donné la parole, merci pour ça», n'a pas tardé à avouer sur Telegram la rédactrice en chef de Sputnik et RT Margarita Simonian.

      RT

      «Nouveau Maccarthysme»: La chaîne RT privée de son accréditation au Congrès US

      Les journalistes de RT se sont vus retirer leur accréditation auprès du Congrès américain, la chaîne ayant été enregistrée en tant qu’agent de l’étranger aux États-Unis. Moscou continue à dénoncer cette grave violation à l’égard de la liberté d’expression et s’engage à adopter au plus vite des contremesures proportionnelles.
      En savoir plus
    • 13:29

      Poutine estime que Trump et lui pourraient se tutoyer

      Vladimir Poutine a indiqué que Donald Trump et lui s'appelaient par leurs noms. Il a également exprimé son espoir de voir s'améliorer les relations entre les deux États.

      Selon lui, si l'anglais permettait de faire la distinction entre «tu» et «vous», les Présidents pourraient se tutoyer. 

    • 13:09

      La candidate à la présidentielle Ksenia Sobtchak pose une question concernant la concurrence lors des élections

      La candidate est venue avec une pancarte portant son slogan «contre tous», ce qui a poussé le chef de l'État à lui demander si elle n'était pas contre toutes les personnes réunies dans la salle.

      «Vous êtes ici en tant que journaliste ou vous les avez trompés vous aussi et êtes venue en qualité de candidat?», s'est interrogé le Président, en affichant un léger sourire.

      «L'opposition doit présenter un programme indiquant les actions positives qu'elle envisage de faire», a-t-il poursuivi. «Vous vous positionnez contre tous. Mais que proposez-vous au juste?»

      Au cas où l'opposition arriverait au pouvoir sans avoir de programme, cela débouchera sur un «Maïdan» russe, des Saakachvilli «courront» dans les rues russes, estime Vladimir Poutine, dressant un parallèle avec l'Ukraine.

      «Nous n'accepterons pas la répétition du scénario ukrainien en Russie», a souligné le Président.

    • 13:00

      La conférence de presse a dépassé la barre des 3 heures

      Alors que le grand oral de Vladimir Poutine s'approchait de la barre de 3 heures, un intrus a été repéré dans les rangs des journalistes.

      «Je vous ai trompé, je ne suis pas journaliste», a avoué un homme auquel Vladimir Poutine avait donné la parole lors de ce rendez-vous avec les médias.

      «Je suis président du Conseil de l'administration de l'usine de traitement du poisson de Mourmansk. Je sais que j'ai mal agi, mais cela fait trois ans que nous faisons tout pour survivre... Oui, je suis venu ici illégalement», est-il passé aux aveux.

      Le porte-parole du Kremlin a de son côté répliqué: «C'est très mauvais que vous nous ayez trompé. Merci tout de même de l'avoir avoué». Quant à Vladimir Poutine, il a fait preuve de solidarité envers le responsable et a promis de contribuer à résoudre les problèmes auxquels est confrontée l'usine.

      Une autre journaliste a profité de la conférence pour transmettre au Président la demande des travailleurs de l'industrie pétrolière: ceux-ci priaient Vladimir Poutine de leur faire une dédicace à l'occasion du 90e anniversaire de la région de Nijnevartovk.

    • 12:51

      Question sur la récente visite de Poutine en Syrie

      Poutine a dévoilé quelques détails concernant son récent déplacement en Syrie. Évoquant le problème de sécurité qui était à l'ordre du jour lors de cette visite, le Président a expliqué que des avions militaires russes avaient escorté le vol présidentiel. Lors de la manœuvre d'atterrissage, ils volaient à une altitude plus basse que ce dernier pour dissimuler la signature thermique de l'appareil.

      Poutine raconte comment les chasseurs russes ont assuré la sécurité de son vol en Syrie

      Poutine raconte comment les chasseurs russes ont assuré la sécurité de son vol en Syrie

      Répondant jeudi aux questions des journalistes dans le cadre de sa grande conférence de presse annuelle, le Président Poutine a expliqué pourquoi il s’est récemment rendu en Syrie et comment la sécurité de son déplacement a été assurée.
      En savoir plus
    • 12:49

      Question sur les enfants syriens

      Abordant la question des enfants et des refugiés en Syrie, le Président russe a rappelé que ce problème était déjà traité par le Tchétchène Ramzan Kadyrov.

      Le Président a également souligné que les efforts internationaux devaient être dirigés vers la reconstruction de la Syrie. Il a déclaré que la Russie était prête à résoudre le problème des réfugiés dans le cadre des «efforts communs».

      Des réfugiés syriens en Turquie

      Poutine: la Syrie ne peut pas faire face seule au problème des réfugiés

      La résolution effective de la crise des réfugiés syriens nécessite des efforts internationaux car la Syrie ne peut pas s'en sortir par elle-même, estime Vladimir Poutine.
      En savoir plus
    • 12:45

      Poutine qualifie d'«absurdité» et de «bluff» les allégations de Varsovie sur l’implication de la Russie lors de la catastrophe aérienne qui a coûté la vie au Président polonais Lech Kaczyński

      «Il ne faut rien inventer. S'il y a une tragédie, nous devons la traiter comme une tragédie», a déclaré le chef de l'État russe. Il a appelé à ne pas compliquer les relations entre Moscou et Varsovie par des spéculations.

      «Tournez la page, devenez des adultes à la fin!», s'est exclamé le Président russe.

    • 12:35

      Poutine voit d’un bon œil les décisions prises lors du dernier congrès du Parti communiste chinois

      «La Chine aspire à la stabilité et à améliorer la vie de son peuple», a indiqué le Président en évoquant l'important volume des échanges entre les deux pays. Vladimir Poutine a ajouté que Pékin se montrait intéressé par la possibilité d'emprunter la voie maritime du Nord. «Nous contribuerons à ce que la Chine profite de cet avantage».

      Selon lui, les résultats de la présidentielle russe n'affecteront pas les relations russo-chinoises. La Chine est par ailleurs l'un des investisseurs principaux de Yamal, le projet de liquéfaction de gaz naturel dans le nord de la Russie.

      Le 19e Congrès du Parti communiste chinois

      La Chine dit être entrée dans une «nouvelle ère» qui lui promet un rôle central

      Dans son discours d'ouverture lors du 19e Congrès du Parti communiste chinois, Xi Jinping a évoqué une «nouvelle ère» du socialisme à la chinoise, promettant à son pays d'être une grande puissance prospère à l'horizon 2050.
      En savoir plus
    • 12:33

      Poutine: «les chiffres montrent que la création de l’Union économique eurasiatique a été une bonne décision»

      Selon le Président russe, l'Union économique eurasiatique (UEE) représente une réussite. Ainsi, si le PIB de la Russie a augmenté de 1,6%, le PIB total des pays membres de l'UEE a affiché une hausse de 1,8%.

    • 12:17

      Question sur la Crimée

      La Russie et l'Ukraine traverseront les difficultés actuelles sur la Crimée, a déclaré jeudi le Président russe.

      Il a rappelé que le territoire autour de l'Ukraine s'était aggrandi à la suite de sa présence dans la composition de l'Empire russe. Plus tard les bolcheviques ont donné ces territoires à l'Ukraine, dont la Crimée.

      Selon le Président russe, les autorités soviétiques n'auraient pas dû faire cela, mais les Criméens ont fait leur choix, et il n'y a rien à y discuter.

      Crimée

      Référendum sur le statut de la Crimée: son peuple a décidé comme il a décidé

      En répondant à une question sur le statut de la Crimée au cours de son grand oral, le Président russe a donné son sentiment sur le référendum de 2014 et sur les relations entre la Russie et l’Ukraine.
      En savoir plus
    • 12:15

      Poutine: les Russes et les Ukrainiens sont un seul peuple

      «Vous pouvez ne pas être d'accord», a ajouté Vladimir Poutine. Les propos tenus par le Président sur l'unité des Russes et des Ukrainiens ont toutefois déclenché une vague d'applaudissements dans la salle remplie de journalistes, un public qui traditionnellement fait pourtant preuve de scepticisme.

    • 12:14

      Poutine sur l’ex-Président géorgien Saakachvili: c’est comme si on avait craché au visage des peuples ukrainien et géorgien

      «Comment est-il possible de le tolérer?», s'est interrogé le Président.

      Mikhaïl Saakachvili

      Il fit la guerre contre Moscou mais, financé par le Kremlin, tente un coup d’État à Kiev?

      Qu’est-ce qui pousse l’ex-Président géorgien à grimper sur les toits, à dormir dans la rue à Kiev et à refuser de manger? Selon le renseignement ukrainien, la Main du Kremlin a versé à Saakachvili (qui a fait la guerre contre «l’armée-monstre» russe en 2008) des centaines de milliers d’euros pour qu’il organise maintenant un coup d’État en Ukraine…
      En savoir plus
    • 12:11

      Poutine à la question de Sputnik: le Format Normandie sur l’Ukraine est peu efficace

      Grande conférence de presse de Vladimir Poutine

      Poutine: l’efficacité du format Normandie est basse

      Tenant ce jeudi sa 13e grande conférence de presse, le Président russe a évoqué, en répondant à la presse, la situation en Ukraine. Après avoir souligné la basse efficacité du format Normandie, le chef de l’État a souligné que Kiev devait s’entendre avec le Donbass, précisant que ce genre de problèmes ne pouvait être résolu par des médiateurs.
      En savoir plus
    • 11:53

      Question sur les sanctions contre Pyongyang posée par une journaliste d’Associated Press

      Poutine a pointé du doigt le fait que les autorités américaines avaient mis sur la même ligne la Russie, l'Iran et la Corée du Nord, et demandaient à Moscou d'aider à résoudre les problèmes liés à Pyongyang et Téhéran. «Vous être des gens normaux?», s'est-il interrogé.

      Et d'ajouter: «Vous êtes intéressants, les gars». Une remarque qui n'a pas tardé à déclencher un rire dans la salle.

      «Nous ne reconnaissons pas le statut de puissance nucléaire de la Corée du Nord», a poursuivi le Président.

      NBC News, Terence Moran, la 13e grande conférence de presse de Vladimir Poutine

      «Menace» issue de Pyongyang, de Téhéran et de Moscou: êtes-vous des gens normaux?

      Les autorités américaines ont placé sur le même plan la Russie, la Corée du Nord et l'Iran, tout en demandant à Moscou de résoudre les problèmes liés à Pyongyang et à Téhéran, a fait remarquer Vladimir Poutine lors de sa conférence annuelle tenue ce jeudi à Moscou.
      En savoir plus
      la Corée du Nord

      Poutine sur la Corée du Nord: les USA ont déjà utilisé l'arme nucléaire sans raison

      En évoquant les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki en août 1945, Vladimir Poutine a appelé Washington et Pyongyang à ne pas exacerber la situation autour de la péninsule coréenne.
      En savoir plus
    • 11:38

      Poutine qualifie d'«espionomanie» et de «délire» les accusations concernant la soi-disant ingérence russe dans la présidentielle américaine et la situation autour des médias russes

      Commentant la situation de Sputnik et RT aux États-Unis, Vladimir Poutine a affirmé: Washington les considère comme menace, il se pose alors la question de la liberté de la diffusion de l'information.

      Sputnik

      Poutine sur Sputnik et RT aux USA: la question de la liberté d’expression se pose

      Les restrictions contre Sputnik et RT aux États-Unis mettent en question la liberté d'expression, a déclaré Vladimir Poutine se prononçant lors de la conférence de presse tenue ce jeudi à Moscou.
      En savoir plus
    • 11:27

      Question du média américain NBC News sur les «contacts» de l’équipe Trump avec la Russie

      Vladimir Poutine est persuadé que toutes les accusations sur l'ingérence russe dans l'élection américaine sont inventées par les adversaires de Donald Trump. «Tout cela a été inventé par des gens qui se trouvent dans l'opposition à Trump pour délégitimer son travail», a déclaré le Président.

      Vladimir Poutine a ajouté qu'il revenait aux Américains eux-mêmes d'apprécier le travail de Trump.

    • 11:26

      Question sur la Coupe du monde

      Poutine a rappelé que la Russie avait organisé la Coupe des Confédérations qui s'est déroulée à un haut niveau. Selon le Président, seul un des 12 stades affiche un retard sur les prévisions, mais les délais seront rattrapés. «Tout sera bien fait et à temps». Un financement d'État sera investi dans le développement de l'infrastructure, a-t-il ajouté.

      La deuxième phase de vente des billets pour les matchs du Mondial 2018 démarre

      La deuxième phase de vente des billets pour les matchs du Mondial 2018 démarre

      La deuxième des trois phase de vente des billets pour le Coupe du Monde 2018 en Russie a ouvert le 5 décembre, selon la FIFA.
      En savoir plus
    • 11:25

      Poutine: nous avons du respect pour l’AMA et le Comité international olympique, mais nous réalisons qu’ils subissent des pressions

    • 11:18

      Question sur les accusations de dopage contre les sportifs russes

      Poutine: ce scandale a éclaté en raison de la campagne électorale en Russie, j'en suis conscient. Selon le Président, il est étrange que Rodtchenkov (lanceur d'alerte, ndlr) ait pu importer le dopage des États-Unis et du Canada en passant la douane.

      AMA

      Poutine: «Le scandale autour des athlètes russes a une motivation politique»

      La situation autour des sportifs russes se développe à cause de la campagne électorale en Russie, a déclaré Vladimir Poutine lors de la conférence de presse tenue ce jeudi à Moscou. Au demeurant, la Russie s’engage à protéger ses sportifs devant la Cour internationale de justice.
      En savoir plus
      Le siège du CIO à Lausanne

      Le CIO annonce sa décision sur la participation de la Russie aux JO 2018

      Le Comité international olympique (CIO) a annoncé sa décision concernant la participation de la Russie aux Jeux olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang. Le Comité olympique russe a été suspendu et les sportifs russes pourront concourir sous la bannière neutre.
      En savoir plus
    • 11:18

      Question sur la jeunesse et le soutien aux enfants doués

      «Tous les enfants ont du talent», a déclaré le Président russe abordant la question du soutien de l'État aux enfants doués.

      Vladimir Poutine a également indiqué que toute une direction serait organisée afin d'aider les enfants à se développer. Selon lui, il est nécessaire d'aider les jeunes jusqu'à leur insertion professionnelle, et il est important qu'ils soient embauchés en Russie.

    • 11:14

      Poutine a raconté une blague pour illustrer ses propos sur le budget de la défense

      «Un fils arrive chez son père, un ancien officier, et ce dernier lui demande: "Il y avait un poignard quelque part ici, où est-il passé?" "Ne sois pas fâché, je l'ai échangé contre la montre d'un garçon d'une maison voisine." "Fais-moi voir la montre. En effet, elle est superbe. Et si des voyous viennent demain chez nous, s'ils me tuent, et aussi ta mère, tes frères, et violent ta sœur, que leur diras-tu? Bonjour, il est 12h30 heure de Moscou?"

      Grande conférence de presse de Vladimir Poutine

      La blague du poignard vendu, ou comment Poutine explique les dépenses militaires russes

      Évoquant la nécessité de dépenses destinées à l'armée et à la flotte russes, Vladimir Poutine a raconté une histoire à l'auditoire de sa grande conférence de presse du 14 décembre à Moscou.
      En savoir plus
    • 10:59

      Question sur les traités internationaux destinés à assurer la sécurité

      Selon Poutine, la Russie n'a quitté aucun traité destiné à assurer la sécurité globale. «Les États-Unis ont de facto déclenché le processus de leur sortie, mais nous n'envisageons pas de faire de même», a-t-il indiqué en évoquant le Traité sur les missiles à portée intermédiaire. Le Président affirme que la Russie consacre 46 milliards de dollars pour sa défense alors que les États-Unis envisagent d'investir dans ce domaine 700 milliards de dollars en 2018.

      le ministère russe de la Défense

      Poutine: une Défense russe au juste prix, dans le respect des traités de désarmement

      Moscou assurera sa sécurité sans s'impliquer dans la course aux armements, ne dépensant pour son budget militaire qu'une somme relativement réduite par rapport à celle prévue par les États-Unis, selon Poutine. Le Président russe a par ailleurs réaffirmé son attachement aux traités de désarmement signés par la Russie.
      En savoir plus
    • 10:53

      Question sur l’exploitation de l’Arctique

      Selon le Président, l'exploitation de l'Arctique doit se dérouler dans le respect de l'environnement. La Russie se doit ainsi d'assurer la sécurité de la région du point de vue écologique, militaire, agir tout en respectant les intérêts des peuples autochtones. «Nous avons tout un programme destiné au développement de l'Arctique».

      Arctique

      Moscou promeut un projet de développement de la Zone arctique

      La Russie a rédigé un projet de loi destiné à développer économiquement sa Zone arctique, en y instaurant des zones de base où l’État assurera la création de l’infrastructure et les entreprises développeront des projets prometteurs.
      En savoir plus
    • 10:40

      Poutine: les investissements directs étrangers ont doublé en 2017 pour atteindre 23 milliards de dollars

      Le Président revient sur l'économie. Selon lui, la croissance est basée sur le redressement après deux perturbations majeures: les sanctions étrangères et la baisse du prix du pétrole. De 2,5%, l'inflation a établi cette année un record dans la nouvelle histoire de la Russie en n'ayant jamais été aussi basse.

      des roubles

      Poutine: «L'investissement direct étranger a doublé en 2017»

      L'économie russe a surmonté la baisse du prix de pétrole et les sanctions extérieures, alors que l'investissement étranger direct dans l'économie russe a doublé en 2017, a affirmé Vladimir Poutine.
      En savoir plus
    • 10:36

      Poutine: la Russe est devenue le premier exportateur des céréales dans le monde

      champ de blé

      Ce blé russe résistant au froid, écologique, riche en protéines et à haut rendement

      Riche en protéines, résistante non seulement aux froidures, mais également aux maladies et n'exigeant aucun emploi de pesticides, cette espèce de blé a été sélectionnée par le spécialiste russe Bagrat Sandoukhadze qui évoque sa découverte pour Sputnik.
      En savoir plus
    • 10:33

      Nouvelle question sur la présidentielle

      Vladimir Poutine a déclaré qu'il se présenterait à la présidentielle 2018 en tant que candidat auto-désigné, mais a avoué compter sur le soutien des partis et des organisations publiques.

      Grande conférence de presse de Vladimir Poutine

      Poutine se présentera à la présidentielle 2018 en tant que candidat auto-désigné

      Se prononçant ce jeudi lors de sa conférence de presse, Vladimir Poutine a déclaré qu'il se présenterait à la présidentielle 2018 en tant que candidat auto-désigné.
      En savoir plus
    • 10:27

      Poutine donne des statistiques sur l’état de l’économie russe

      Selon le Président, depuis le début des années 2000, le revenu réel en Russie a augmenté de 3,5 fois et les pensions de 3,6 fois. Les indicateurs économiques et sociaux s'améliorent. Les revenus, le PIB en hausse, la mortalité baisse.

      «Nous avons inversé l'évolution démographique», a-t-il indiqué, ajoutant que l'espérance de vie avait elle-aussi augmenté. «Les indicateurs de l'économie russe sont en hausse, c'est un fait.»

    • 10:23

      «À quel point le Président est-il intéressé à participer aux élections sans avoir un adversaire fort?»

      Selon Poutine, le pouvoir actuel russe n'a pas d'adversaires. «Ce n'est pas à moi de me choisir des adversaires.»

    • 10:14

      La première question porte sur la présidentielle et les motivations de Vladimir Poutine de briguer un nouveau mandat

      Poutine annonce qu'il «possède presque» un programme présidentiel. Il affirme que les efforts du Président doivent être focalisés sur le développement des infrastructures, de la santé publique, des nouvelles technologies et sur la hausse des revenus de la population.

    • 10:08

      Début de la grande conférence de presse annuelle de Vladimir Poutine

      Il s'agit de la 13ème édition de cet événement depuis 2001. La conférence se tient au Centre de commerce international de Moscou.

      Cette fois-ci, la présence de Ksénia Sobtchak, candidate «contre tous», alimentera l'évènement, et pour cause: pour la première fois en tant que rivale du Président à la prochaine élection présidentielle russe, la journaliste participera au grand oral de Vladimir Poutine.

      Ksénia Sobtchak

      La rivale de Poutine à sa conférence de presse: faut-il s’attendre à un débat?

      Vladimir Poutine tient sa 13e grande conférence de presse ce jeudi à Moscou. Cette fois-ci, la présence de Ksénia Sobtchak, candidate «contre tous», alimentera l'évènement, et pour cause: pour la première fois, la rivale du Président à la prochaine élection présidentielle russe participera au dialogue du chef de l'État avec les journalistes.
      En savoir plus
    En direct
    En direct: Vladimir Poutine passe son 13e grand oral devant les journalistes
    +
    Dossier:
    Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2017) (21)
    Tags:
    conférence de presse, Vladimir Poutine, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik