Ecoutez Radio Sputnik
    hiver

    Une photo qui fait mal aux yeux: une Russe montre sa transformation par - 47°C

    © Sputnik. Alexey Malgavko
    Russie
    URL courte
    291482

    Vu les froids extrêmes qui règnent même dans les régions russes connues pour la rudesse de leur climat hivernal, une habitante de la région de Yakoutie a pris en photo l’effet que le gel a produit sur ses cils. Sa publication a déclenché une nouvelle mode, «à la russe», qui donne littéralement des frissons.

    Les joies simples russes par -50°C // image d'illustration
    © Sputnik. Dmitry Shparo
    Les grands froids sont arrivés dans la région russe de Yakoutie, là où se trouve le «pôle du froid» sur Terre, le village d'Oïmiakon. La température de — 50ºC y est une chose commune, un froid extrême de — 65°C est quand même un peu trop. Les écoles restent fermées, il est interdit de transporter les enfants en voiture sur de longues distances, les services du ministère russe des Situations d'urgence sont prêts à agir si nécessaire.

    À Oïmiakon même, le thermomètre est tombé en panne, selon le média local YakutiaMedia. Les utilisateurs des réseaux sociaux publient des photos qui montrent que parfois la température descend sous les — 69ºC. Mais ces grands froids sont loin d'effrayer tout le monde.

    Une jeune habitante de Yakoutie, Nastya, a publié sur son compte Instagram une photo qui montre l'effet qu'une température de — 47ºC est capable de produire sur les cils quand on passe une vingtaine minutes dans la rue. Vu le succès qu'une photo similaire a rencontré il y a deux ans, Nastya a décidé de reproduire l'expérience et, avec sa publication, a non seulement réussi à accumuler des milliers de «j'aime», mais aussi a donné envie à d'autres utilisateurs de publier des photos sur le même sujet.

    «Est-ce que vous êtes au courant, qu'il fait moins — 50ºC chez nous? Eh bien oui, nous sommes obligés de sortir de chez nous, de marcher dans les rues et de rester vivants. On peut même faire une vidéo ou se prendre en photo. Il fait même un peu trop chaud!» a écrit Nastya sur son compte Instagram.

    Alors que les uns n'arrivent même pas à se rendre compte comment il est possible de survivre à de telles températures, les autres contemplent tout simplement le maquillage naturel de la jeune fille.

    Certains internautes ont cru qu'il s'agissait d'un montage, même si, en guise de «preuves», Nastya a également publié une vidéo.

    Quelles que soient les prévisions météorologiques pour cette région, les baignades traditionnelles à l'occasion de la Fête de l'Epiphanie, célébrée en Russie le 19 janvier, ne seront pas annulées. On installe actuellement les tentes dans lesquelles les plus audacieux pourront se réchauffer après avoir s'être immergés trois fois dans l'eau froide devenue accessible après que des trous auront été percés dans la glace.

    Lire aussi:

    Conte hivernal: les Moscovites se réveillent au royaume des neiges (photos)
    Il pleut, il mouille... La crue de la Seine vue par les Internautes (photos)
    La «Super Lune bleue de sang» fait le buzz sur Internet
    Tags:
    froid, gel, Oïmiakon, Iakoutie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik