Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine se dit «vexé» de ne pas être sur la liste du «Rapport du Kremlin»

    © Sputnik . Alexei Nikolsky
    Russie
    URL courte
    «Rapport du Kremlin» du département du Trésor des États-Unis (4)
    26782

    Vladimir Poutine, qui entend briguer un nouveau mandat présidentiel en mars prochain, a commenté mardi la publication par les États-Unis d'un «Rapport du Kremlin» où sont mentionnés presque tous les dirigeants et grands hommes d'affaires russes.

    Le Président russe Vladimir Poutine s'est dit «vexé» de ne pas être sur la liste du «Rapport du Kremlin» publiée par les autorités américaines et qui contient les noms de presque tous les dirigeants russes.

    «С'est vexant» ne de pas y figurer, a plaisanté M.Poutine lors d'une rencontre avec ses soutiens de campagne à Moscou.

    Selon le Président, la Russie peut se passer de la coopération avec les États-Unis, mais ce travail conjoint profite à toutes les parties et il serait «déraisonnable de réduire les rapports à zéro».

    «Souhaitent-ils [coopérer] ou non? A l'époque où l'on pensait que ce n'était pas nécessaire, il y a eu une explosion pendant le marathon de Boston et des gens ont perdu la vie […]. Allons-nous travailler ensemble ou non? Le voulez-vous? Nous pouvons nous en passer. Mais je crois qu'il est de l'intérêt de tous de coopérer. De tous», a indiqué le chef de l'État russe.

    Le département du Trésor des États-Unis a publié lundi le «Rapport du Kremlin». Il s'agit d'une liste de 114 personnalités politiques et 96 hommes d'affaires russes dressée conformément à la «Loi sur la lutte contre les ennemis des États-Unis par le biais des sanctions» que a été adoptée aux États-Unis durant l'été 2017.

    Parmi les personnes figurant sur la liste on trouve le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le premier-ministre Dmitri Medvedev. La liste ne signifie pas que des sanctions ont été imposées contre ces personnes, mais qu'elles pourraient l'être à l'avenir. Un certain nombre de personnes sur cette liste sont déjà exposées aux sanctions américaines.

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a qualifié la publication du «rapport du Kremlin» d'une démarche sans précédent. Selon lui, les hommes politiques et d'affaires figurant sur la liste sont en fait qualifiés d'«ennemis des États-Unis» et la publication du rapport peut nuire à leur réputation. Selon lui, la publication du «rapport du Kremlin» serait en outre une tentative directe et évidente d'influencer le processus électoral en Russie.

    Dossier:
    «Rapport du Kremlin» du département du Trésor des États-Unis (4)

    Lire aussi:

    Le «Rapport du Kremlin», se répercutera-t-il sur les affaires Russie-UE?
    Moscou explique l’absence de réponse au «rapport du Kremlin»
    Kremlin: les USA essaieraient d’influencer l’élection présidentielle en Russie
    Tags:
    sanctions, Département du Trésor américain, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik