Russie
URL courte
3652
S'abonner

Ancien membre des services de renseignement, le Président russe a indiqué que ces derniers perdaient de leur importance dans un pays qui manque de pain.

Lors du Forum panrusse des agriculteurs qui se tient actuellement à Krasnodar (sud de la Russie), Vladimir Poutine a réagi par une plaisanterie à une remarque d'un modérateur qui avait rappelé que, lors de leur dernière rencontre, ils avaient parlé de l'histoire du renseignement tandis que maintenant ils allaient parler de pain.

«À quoi bon le renseignement, si le pain nous manque un jour. Mais avec le pain, nous pouvons nous occuper du renseignement», a plaisanté le Président.

Auparavant dans le film d'Andrei Kondrachev «Poutine», mis en ligne le 11 mars, le Président a expliqué pourquoi il avait rêvé dès son enfance de travailler dans les services de renseignement.

«Cela m'a toujours attiré qu'une ou deux personnes puissent influencer le cours de batailles entières, le destin de milliers de personnes. Il y a une sorte de romantisme dans le service à la Patrie qui m'a toujours passionné» a déclaré Vladimir Poutine.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Le cousin de Mohammed VI appelle les Libanais à «la révolte civile», provoquant un tollé
Tags:
pain, renseignement, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook