Ecoutez Radio Sputnik
    Mars (Symbolbild)

    La mission russe vers Mars déjà pour 2019

    CC0
    Russie
    URL courte
    10322

    La Russie envisage d’envoyer des missions spatiales vers Mars d’ici 2019, pendant que des spécialistes russes tenteront d’atterrir sur les pôles de la Lune dans le cadre d’un nouveau projet visant à étudier la surface lunaire, a assuré Vladimir Poutine.

    Dans un nouveau film d'Andreï Kondrachov, dont le Président russe est l'un des acteurs principaux, Vladimir Poutine indique la date à laquelle la Russie se mettra en route pour Mars.

    «Nous comptons procéder à des lancements sans pilote et, dans la foulée, à des lancements habités en vue d'explorer l'espace lointain. Il s'agit notamment des programmes lunaire et de l'exploration de Mars. En 2019, nous envisageons d'envoyer la première mission vers Mars», a déclaré Poutine.

    Selon lui, il est en l'occurrence question d'une étude plus approfondie de la surface lunaire, en comparaison avec celle qui a eu lieu pendant la période soviétique.

    «Nos spécialistes tenteront d'atterrir sur les pôles lunaires puisque nous avons des raisons de croire qu'il y aurait de l'eau là-bas. Il y a de quoi faire dans ces zones: de là-bas, nous pourrions lancer des missions spatiales afin d'explorer d'autres planètes», explique Poutine.

    En effet, l'agence spatiale russe Roscosmos et l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) ont signé début 2018 un accord d'intention portant sur la coopération dans l'exploration de la Lune et de l'espace lointain. En outre, en novembre 2017, la CNSA et Roscosmos ont signé un programme de coopération dans le domaine spatial pour 2018-2022. Ses 6 volets portent sur l'exploration de la Lune, la science et les technologies spatiales, les satellites, les composantes et matériaux, le suivi de la Terre à distance et celui des débris spatiaux.

    Lire aussi:

    La Russie et la Chine se lancent en commun dans l’exploration de la Lune
    «Nous lancerons la mission vers la Lune pour développer les technologies d’atterrissage»
    Objectif 2040, ou comment la Chine compte devenir une puissance spatiale
    Tags:
    vol spatial habité, mission martienne, Mars, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik