Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine: «La Russie a besoin d’une percée»

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    Présidentielle 2018 en Russie (110)
    13551

    La Russie est à même de réaliser la percée dont elle a tellement besoin à l’heure actuelle, a souligné le Président réélu lors de son discours après le vote à la présidentielle. Il est aussi sûr de pouvoir surmonter les difficultés existantes dans les relations avec les partenaires étrangers.

    La Russie a besoin d'une percée, et le pays «est à même de la réaliser», a déclaré le Président réélu Vladimir Poutine lors d'une intervention dimanche dans son QG de campagne.

    Retrouvez plus d'articles sur l'élection présidentielle russe dans notre dossier spécial

    La Russie a devant elle des tâches compliquées et des défis importants, selon lui. «Nous devons relever ces défis. […] Et je compte continuer ce travail avec vous».

    Poutine prend la parole devant la foule en liesse
    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Lors d'un meeting consacré à l'anniversaire du rattachement de la Crimée à la Russie qui se déroulait dimanche près du Kremlin, Vladimir Poutine a souligné l'importance de sauvegarder l'unité et de gagner à sa cause ceux qui ont voté pour d'autres candidats.

    «Cette unité nous est nécessaire pour aller de l'avant, et pour aller de l'avant, nous devons sentir l'adhésion de chaque citoyen de notre pays».

    La Russie est, selon lui, intéressée à développer les relations avec tous les États sur tous les continents. Le pays est prêt à surmonter toutes les difficultés dans les relations avec ses partenaires étrangers, est-il convaincu.

    Dossier:
    Présidentielle 2018 en Russie (110)

    Lire aussi:

    Discours de Vladimir Poutine lors de la cérémonie de son investiture
    Vladimir Poutine désigne les priorités de son 4e mandat
    Poutine: la Russie a réussi à renforcer sa souveraineté et la diversité des peuples
    Tags:
    Présidentielle russe 2018, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik