Ecoutez Radio Sputnik
    Le pont de Crimée en chantier dans le détroit de Kertch

    Voici pourquoi il est symbolique que Poutine participe à l’inauguration du pont de Crimée

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    Russie
    URL courte
    13460

    Présent en personne à l’inauguration du pont qui relie la péninsule criméenne au reste du territoire russe, Vladimir Poutine fait une nouvelle fois la preuve que même les projets les plus ambitieux peuvent être menés à bien, a déclaré son porte-parole.

    Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe, a expliqué pourquoi le jour de l'inauguration du pont reliant la Crimée à la partie continentale du territoire russe était un jour important d'un point de vue pratique et symbolique.

    «C'est précisément Poutine qui est à l'origine de cette construction. Beaucoup ne croyaient pas qu'il était possible de réaliser ces projets et Poutine a montré, une nouvelle fois, que même les projets les plus ambitieux pouvaient être menés à bien quand c'est lui qui les réalise.»

    Voici pourquoi, «dans la pratique et d'un point de vue symbolique, aujourd'hui, c'est un jour extrêmement important».

    Vladimir Poutine a participé mardi à la cérémonie d'inauguration du pont automobile reliant la péninsule de Taman, sur la partie continentale de la Russie, à la péninsule de Kertch, en Crimée.

    Le pont sera ouvert à la circulation automobile le 16 mai, le lendemain de la cérémonie officielle d'inauguration, d'après le centre d'information Pont de Crimée.

    Le pont de Crimée, qui relie la Crimée et le territoire de Krasnodar est le plus long en Russie avec ses 19 kilomètres. Le chantier a été lancé en février 2016. La structure du pont repose sur 7.000 pieux et 595 pylônes. Au total, la construction du pont a utilisé tellement de fer, que ce serait suffisant pour ériger 32 fois la Tour Eiffel.

    La capacité du pont est estimée à 40.000 véhicules par jour et 47 trains dans chacun des deux sens par jour (14 millions de passagers et 13 millions de tonnes de fret par an).

    Lire aussi:

    Les 1.000 premiers véhicules ont déjà traversé le pont de Crimée (vidéo)
    Google Maps reconnaît enfin l'existence du pont de Crimée
    Pont de Crimée: 27 mois de travaux en 2 minutes
    Tags:
    pont, Pont de Crimée, Vladimir Poutine, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik