Ecoutez Radio Sputnik
    La centrale flottante russe Académicien Lomonossov

    Des pays insulaires intéressés par les centrales nucléaires flottantes russes

    © Sputnik . Alexei Danichev
    Russie
    URL courte
    2230

    Des États insulaires, plus particulièrement des pays d’Asie du Sud-Est, témoignent de l’intérêt pour un produit russe unique: la centrale nucléaire flottante dont le réacteur a été acheminé samedi dernier à Mourmansk, selon le chef du groupe russe Rosatom.

    Le dirigeant du groupe Rosatom, Alekseï Likhatchev, a déclaré aux journalistes que plusieurs États insulaires étaient intéressés par la centrale nucléaire flottante construite en Russie.

    Selon M. Likhatchev, le premier réacteur nucléaire flottant, Académicien Lomonossov, construit dans les chantiers navals de la Baltique et remorqué à Mourmansk où il sera chargé de combustible nucléaire, est un produit unique développé par les scientifiques russes et n'ayant pas d'analogues au monde.

    «C'est le premier échantillon de référence en termes de sources mobiles d'énergie nucléaire de puissance moyenne, dont la demande doit être élevée au cours de ces prochaines années. Un grand intérêt est témoigné par tous les États insulaires dans lesquels il est impossible de mettre en place une vaste infrastructure de transport d'énergie», a-t-il signalé.

    Il a précisé qu'il s'agissait des Philippines, de l'Indonésie et de plusieurs autres régions d'Asie du Sud-Est.

    «C'est pourquoi nous nous proposons d'engager prochainement des négociations relatives aux livraisons de ces centrales flottantes et, si le résultat est positif, il y aura suffisamment de commandes pour les chantiers navals russes», a conclu Alekseï Likhatchev.

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    centrale nucléaire, Chantiers navals de la Baltique, Rosatom, Alekseï Likhatchev, Mourmansk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik