Russie
URL courte
171211
S'abonner

Le sous-marin Iouri Dolgorouki, positionné en mer Blanche, a lancé avec succès quatre missiles Boulava sur une cible située sur le polygone de Koura au Kamtchatka.

Quatre missiles Boulava ont été lancés avec succès par le sous-marin Iouri Dolgorouki depuis la mer Blanche sur une cible située sur le polygone de Koura au Kamtchatka, annonce le service de presse de la flotte du Nord.

«Le 22 mai, le sous-marin du projet 955 Boreï de la flotte du Nord Iouri Dolgorouki a effectué avec succès le tir d'une salve de quatre missiles balistiques Boulava d'une zone définie en mer Blanche sur une cible situé sur le polygone de Koura au Kamtchatka», indique le communiqué.

Les frappes ont été réalisées alors que le sous-marin se trouvait en plongée. C'était la première fois qu'un appareil de ce projet effectuait le tir d'une salve d'une telle quantité de missiles.

«Lors de cet exercice, les objectifs fixés ont été atteints. Les caractéristiques tactiques et techniques, ainsi que la fiabilité de ce sous-marin lanceur d'engins du projet 955 Boreï et du système de missiles Boulava ont été confirmées», ajoute le service de presse.

Le Iouri Dolgorouki avait effectué un précédent tir de missiles Boulava le 26 juin 2017 depuis la mer de Barents.

Le K-535 Iouri Dolgorouki est le premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle génération en service dans la Marine russe. Les premières manœuvres du navire ont eu lieu pendant l'été 2009.

Depuis 2013, la Marine russe a reçu trois croiseurs sous-marins lance-missiles du projet Boreï, à savoir le Iouri Dolgorouki, le Vladimir Monomakh et l'Alexandre Nevski, ainsi qu'un sous-marin nucléaire polyvalent du projet Iassen, le Severodvinsk.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
exercices, sous-marin nucléaire, missiles, missiles balistiques, K-535 Iouri Dolgorouki, R-30 Boulava, Marine russe, Flotte russe du Nord, Kamtchatka, mer de Barents, mer Blanche, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook