Ecoutez Radio Sputnik
    Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol

    Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol (photos)

    © Sputnik . Алексей Мальгавко
    Russie
    URL courte
    8521

    Le bal caritatif annuel des officiers s’est tenu au bord de la mer à Sébastopol, sous un ciel radieux, accompagné d’un orchestre symphonique et d’orchestres militaires. Les participants, civils et militaires, y sont venus de 10 pays différents.

    Outre les plus de 200 duos civils et militaires qui ont participé à la 5e édition du bal caritatif des officiers de Sébastopol, plus de 1.000 personnes ont été invitées, dont des attachés militaires avec leurs épouses venus de 10 pays, selon le service de presse du bal.

    Les duos de danseurs, qui ont pris part au bal, sont des flottes russes du Nord, de la Baltique et du Pacifique. C'est à bord de navires qu'ils ont été emmenés vers les lieux où se tenait cet événement pittoresque.

    Le bal est organisé à des fins caritatives et vise à aider les familles à faibles revenus, les enfants prodiges et les enfants aux capacités réduites.

    • Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol
      Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol
      © Sputnik . Василий Батанов
    • Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol
      Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol
      © Sputnik . Василий Батанов
    • Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol
      Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol
      © Sputnik . Василий Батанов
    1 / 3
    © Sputnik . Василий Батанов
    Le bal des officiers de marine au bord de la mer à Sébastopol

    Lire aussi:

    Des systèmes russes de missiles antinavires en action lors de manœuvres en Crimée
    Risque d’éruption volcanique: près de 100.000 personnes évacuées de Bali
    Bal caritatif de Vienne à Moscou
    Tags:
    bal, Sébastopol, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik