Ecoutez Radio Sputnik
    Su-34

    Le «Tonnerre» russe: de quoi est capable cette nouvelle bombe guidée?

    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Russie
    URL courte
    9723

    La nouvelle bombe guidée russe 9-А-7759 Grom peut être installée pratiquement sur tous les chasseurs et bombardiers tactiques russes. De plus, elle combine certaines caractéristiques des missiles de croisière et des bombes aériennes, selon des experts militaires interrogés par Sputnik.

    Des ingénieurs militaires russes ont mis au point une nouvelle bombe aérienne guidée, la 9-А-7759 Grom (tonnerre en français), indique un rapport du Consortium russe Missiles tactiques (KTRV).

    Cette arme peut être utilisée pour effectuer des frappes chirurgicales contre des installations industrielles, des aérodromes, des silos à missiles et des matériels militaires.

    Grâce à sa conception modulaire, la bombe peut être dotée d'une munition à fragmentation, thermobarique ou incendiaire. En fonction des modifications, sa masse varie entre 488 et 598 kilogrammes.

    Selon les ingénieurs qui l'ont conçue, la marge d'erreur du système de guidage de cette bombe ne dépasse pas onze mètres. Grom est capable de frapper des cibles à une distance allant de 65 à 120 kilomètres.

    Interrogé par Sputnik, l'expert militaire russe et rédacteur en chef du magazine Arsenal de la Patrie, Viktor Mourakhovski, estime que cette bombe est un armement universel qui permet d'effectuer des opérations aériennes en restant hors de portée des systèmes de lutte antiaérienne de l'ennemi. De plus, le système de navigation de Grom fait que son efficacité ne dépend pas d'un pilote.

    Selon M.Mourakhovski, la bombe peut être installée sur des chasseurs et bombardiers russes, tels que des Su-24, Su-30SM, Su-34, Su-35S, Mig-29 et Mig-35.

    L'expert estime que Grom sera présenté lors du forum «Armée 2018» en août prochain. À l'heure actuelle, la bombe est testée dans des conditions climatiques différentes. Le bombardier tactique Su-34 prend part à des essais qui dureront jusqu'en septembre.

    «Cette nouvelle munition occupera une position intermédiaire entre les missiles de croisière et les bombes aériennes. La bombe sera un bon complément aux systèmes aériens existants», a déclaré un autre interlocuteur de Sputnik, expert militaire, Alexeï Leonkov.

    Il faut noter que le 9-А-7759 n'est pas une arme unique en son genre. La bombe guidée américaine GBU-39 est en service depuis 2006. Toutefois, Grom est moins cher que son équivalent américain. De plus, la bombe russe porte près de trois fois plus d'explosifs. L'armée américaine utilise également des modules de guidage JDAM (Joint Direct Attack Munition) pour améliorer la précision de ses bombes.

    «L'installation du module JDAM sur une bombe aérienne coûte près de 30.000 dollars et augmente considérablement le prix d'une munition. Dans notre cas, il s'agit de fabrication en série. La nouvelle conception est moins chère que les missiles de croisière et un peu plus chère que les bombes aériennes ordinaires», a conclu M.Leonkov.

    Lire aussi:

    Les bombes aériennes les plus destructrices de l'histoire
    Le «père de toutes les bombes» iranien, compatible avec les conventions internationales
    Les bombes les plus puissantes larguées lors des guerres
    Tags:
    munitions, bombardier, chasseur, armements, frappe aérienne, frappes, missiles, missiles de croisière, bombe, MiG-35, MiG-29, Su-35S, Su-34, Su-30SM, Su-24M, Sputnik, Consortium russe Missiles tactiques (KTRV), Alexeï Leonkov, Viktor Mourakhovski, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik