Ecoutez Radio Sputnik
    mer Baltique (image de démonstration)

    Un sous-marin soviétique de la 2GM découvert au fond de la mer Baltique

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Russie
    URL courte
    0 140

    Un sous-marin soviétique coulé pendant la Seconde Guerre mondiale a été découvert au fond de la mer Baltique, a communiqué ce vendredi 29 juin le service de presse du district militaire de l’ouest de la Flotte de la Baltique.

    L'équipage du dragueur de mines russe Alexandre Obuchov a découvert au fond de la mer Baltique un sous-marin soviétique coulé pendant la Seconde Guerre mondiale, a-t-on appris ce vendredi 29 juin.

    ​«Par hypothèse, il s'agit d'un sous-marin soviétique S-12 coulé pendant la Seconde Guerre mondiale», lit-on dans le communiqué diffusé par le service de presse du district militaire de l'ouest de la Flotte de la Baltique.

    Il est indiqué qu'en ce moment même les marins de la Flotte de la Baltique effectuent des missions de recherche et d'exploration des navires de combats soviétiques coulés pendant les années de guerre.

    Le sous-marin S-12 a pu être découvert après une étude détaillée des archives, ayant permis d'établir les coordonnées possibles du lieu de son naufrage.
    Le sous-marin en question a donc été détecté à 70 mètres de profondeur dans la région de l'île Bolshoy Tyuters, dans le Golfe de Finlande.

    L'absence d'informations concernant d'autres sous-marins coulés dans cette zone permet de supposer qu'il s'agit justement du lieu de naufrage du S-12, souligne le communiqué.

    Actuellement, les spécialistes envisagent des études afin de procéder à l'identification définitive du sous-marin.

    Lire aussi:

    Un autre sous-marin soviétique retrouvé dans le golfe de Finlande
    Un sous-marin soviétique de la 2GM découvert près d’une île estonienne
    Un sous-marin furtif russe «trou noir» effectue un tir de missile de croisière
    Tags:
    découverte, naufrage, sous-marins russes, Flotte russe de la mer Baltique, mer Baltique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik