Ecoutez Radio Sputnik
    Президент РФ В. Путин провел выходные в Тыве

    «L’ours n’est pas con»: le Kremlin dit ce qu’il se passerait si un ours croisait Poutine

    © Sputnik . Alexey Nikolsky
    Russie
    URL courte
    9271

    «L’ours n’est pas con, en voyant le Président Poutine il se comportera correctement», a ironisé le porte-parole du Kremlin en évoquant les mesures de sécurité renforcées qui avaient été prises pour assurer la sécurité pendant les vacances du dirigeant russe dans la République de Touva.

    Le porte-parole du Kremlin a commenté les mesures de sécurité renforcées pendant les vacances de Vladimir Poutine, passées dans la République de Touva.

    «C'est la nature sauvage où il y a des ours, même les agents de sécurité s'arment à l'avenant et prennent avec eux tous ces armes», a déclaré Dmitri Peskov à l'antenne de la chaîne russe Rossiya 1.

    Selon lui, toutes les précautions avaient été prises pour éviter un incident quelconque.

    «Imaginez, un ours n'est pas con, s'il voit le Président Poutine il se comportera correctement», a ensuite ironisé M.Peskov.

    Par ailleurs, le porte-parole a rappelé que le voyage avait été très intense.

    «Ils ont beaucoup marché dans les montagnes, cinq heures à l'altitude de 1.800 mètres, presque deux kilomètres. Là-bas, il est difficile de respirer. Ils ont beaucoup marché et ils ont grimpé et descendu des pentes pendant une heure, c'est une épreuve physique immense», a-t-il souligné.

    Lors de cette ballade, M.Poutine a eu la possibilité de voir des animaux sauvages, par exemple des chèvres sauvages.

    «Étant les animaux les plus trouillards du monde, les chèvres sauvages n'ont pas pris fuite après avoir vu M.Poutine. Elles ont continué à pacager et, comme quelqu'un a plaisanté, elles l'ont probablement reconnu», a rigolé M.Peskov.

    S'étant réservé deux jours sur son emploi du temps chargé, le Président russe est arrivé dans la République de Touva pour y passer le week-end dernier avant une visite de travail à Kemerovo. Au bord du fleuve Ienisseï, il a passé deux jours en compagnie du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, du directeur du FSB Alexander Bortnikov, ainsi que du Président de la République de Touva Cholban Valerievitch Kara-ool. Le directeur de la réserve naturelle de Saïano-Chouchensk, Gennady Kisselev, a joué les guides pour les touristes de marque. Ils ont ramassé des champignons, ont fait de la marche nordique et ont tout simplement contemplé les paysages.

    Lire aussi:

    Un militaire, mais aussi un artiste: le ministre russe de la Défense dévoile ses œuvres
    Une chèvre sauvage blessée trouve son chemin toute seule vers une ambulance
    Ce formidable monde sauvage: les finalistes du Wildlife Photographer of the Year
    Tags:
    voyages, animaux, chèvres, ours, vacances, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Touva, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik