Russie
URL courte
204834
S'abonner

Afin d’empêcher le transfert de ses biens à l’État, une branche des Témoins de Jéhovah*, une organisation interdite en Russie, dans la ville russe d’Astrakhan a conclu un accord avec une association publique enregistrée au Danemark pour lui transférer deux lopins de terre. Le tribunal de la ville a invalidé l’opération.

Dans la ville d'Astrakhan, une branche des Témoins de Jéhovah* a reçu l'ordre de transférer ses biens à l'État, étant une organisation interdite en Russie. Selon le bureau du procureur régional, ils ont tenté de l'éviter en transférant les biens à l'étranger.

«Contrairement aux exigences de la loi, l'organisation religieuse locale des Témoins de Jéhovah* de la ville d'Astrakhan, afin d'empêcher le transfert de ses biens à la Fédération de Russie, a conclu un contrat avec une association publique enregistrée au Royaume du Danemark, selon laquelle cette dernière recevait deux lopins de terre, un bâtiment résidentiel et un autre non résidentiel», a déclaré le bureau du procureur.

Après que le bureau du procureur d'Astrakhan s'est saisi de l'affaire, un tribunal de la ville a invalidé la transaction et les biens transférés illégalement doivent être transférés à l'État.

En avril 2017, la Cour suprême de Russie avait interdit les témoins de Jéhovah* pour extrémisme, ordonnant la fermeture de la filiale dans le pays et la dissolution de toutes les associations locales. Le mouvement, qui comptait alors 175.000 adeptes en Russie, était accusé de détruire les familles, de promouvoir la haine et de représenter un danger pour la vie humaine.

*Organisation extrémiste interdite en Russie

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Tags:
biens, Témoins de Jéhovah, Astrakhan, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik