Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation en soutien au journaliste Kirill Vychinski à MoscouManifestation en soutien au journaliste Kirill Vychinski à Moscou

    Une action en soutien au journaliste Vychinski se tient à Moscou (vidéo)

    © Sputnik . Evgeny Biyatov © Sputnik . Evgeniy Biyatov
    1 / 2
    Russie
    URL courte
    Interpellation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (38)
    0 31

    Une manifestation de solidarité avec le journaliste Kirill Vychinski, détenu depuis 150 jours en Ukraine sur une accusation calomnieuse s’est tenue au centre de Moscou.

    Une centaine de journalistes se sont rassemblés vendredi devant le siège de l’agence MIA Rossiya Segodnya à Moscou pour exprimer leur soutien au chef de l’agence de presse RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, emprisonné en Ukraine depuis 150 jours. 

    Les manifestants ont formé un panneau géant de 5 m de long avec un portrait en noir et blanc de Kirill Vychinski et les hashtags #TruthNotTreason et #TseEvropa («C’est l’Europe», en ukrainien) écrits sur des lignes noires symbolisant la privation de liberté. Ils ont ainsi protesté contre la vision très spécifique des valeurs européennes en Ukraine où le journalisme d’opposition est considéré comme une haute trahison.

    Manifestation en soutien au journaliste Kirill Vychinski à Moscou
    © Sputnik . Evgeniy Biyatov
    Manifestation en soutien au journaliste Kirill Vychinski à Moscou

    Pendant l’action, les participants ont retourné leurs panneaux, pour former un portrait en couleurs de Kirill Vychinski, et ont lâché des ballons blancs pour exprimer leur espoir de voir triompher la justice.

    Manifestation en soutien au journaliste Kirill Vychinski à Moscou
    © Sputnik . Serguey Mamontov
    Manifestation en soutien au journaliste Kirill Vychinski à Moscou

    «Kirill est un prisonnier d’opinion, il se trouve en prison pour ses activités professionnelles. J’espère que les pressions exercées sur les autorités ukrainiennes ne cesseront de croître et qu’il arrivera un moment où il sera impossible de prolonger la détention de notre ami et collègue. Nous comptons sur le soutien de toute la communauté journalistique internationale», a déclaré le directeur général de MIA Rossiya Segodnya, Dmitri Kisselev.

    Selon Margarita Simonian, rédactrice en chef de Sputnik et de la chaîne de télévision RT,  il n’existe aucune raison de détenir M.Vychinski en prison et la décision de prolonger sa détention est «une honte […] pour l’avenir de l’Ukraine»

    ​«Kirill Vychinski se trouve derrière les barreaux depuis 150 jours. Ce sont 150 jours honteux pour l’Ukraine. Il n’y a aucune raison que Kirill reste en prison même pour une heure», a indiqué Mme Simonian Sur Twitter.

    Kirill Vychinski, chef de l'agence de presse RIA Novosti Ukraine, a été arrêté le 15 mai dernier sous l'inculpation de haute trahison. Il risque une peine de 15 ans de prison. Quelques heures après son arrestation, des agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont perquisitionné les locaux abritant l'agence RIA Novosti Ukraine à Kiev. Le 17 mai, le tribunal de Kherson a prononcé la mise en détention provisoire de deux mois pour M.Vychinski, prolongeant en juillet sa détention jusqu’au 8 septembre.

    Kiev refuse aux diplomates russes la possibilité de rencontrer le journaliste, arguant de sa double citoyenneté, russe et ukrainienne. Au cours d'une des audiences au tribunal, M.Vychinski a demandé l'assistance du Président Poutine, annonçant qu'il renoncerait à sa citoyenneté ukrainienne. Pour M.Poutine, la situation est «sans précédent». Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié l'arrestation du journaliste d'arbitraire et a envoyé deux notes de protestation à Kiev.

    Les réseaux sociaux ont condamné la violation des droits des journalistes en Ukraine avec le hashtag #TruthNotTreason.

    Dossier:
    Interpellation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (38)

    Lire aussi:

    Action en soutien à Kirill Vychinski
    «Honte, barbarie, inquisition»: 100e jour de prison pour Vychinski en Ukraine
    Des t-shirts avec Vychinski ont rappelé au patron de l'OSCE le sort du journaliste russe
    Tags:
    journalisme, manifestation, Rossiya Segodnya, Margarita Simonian, Dmitri Kisselev, Kirill Vychinski, Ukraine, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik