Ecoutez Radio Sputnik
    Rue Nikolskaïa

    Inauguration de la Fondation franco-russe des initiatives historiques à Moscou

    © Sputnik . Vladimir Astapkovitch
    Russie
    URL courte
    8581

    La Fondation franco-russe des initiatives historiques a été inaugurée ce lundi soir à l'hôtel St. Regis Moscow Nikolskaya, dans le centre de la capitale. Dans une interview accordée à Sputnik le président de la Fondation, Pierre Malinowski, a raconté ce que représentait cette fondation, a révélé ses buts et ses particularités.

    Une centaine de personnes, dont le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov, ont assisté dans la soirée du 22 octobre à l'inauguration de la Fondation franco-russe des initiatives historiques qui a eu lieu à l'hôtel St. Regis Moscow Nikolskaya situé dans le centre de la capitale russe.

    Le président de la Fondation, Pierre Malinowski, ancien militaire, historien et archéologue français dont l'initiative vise à consolider les relations franco-russes, était présent lors de cette soirée.

    Inauguration de la Fondation franco-russe des initiatives historiques à Moscou
    © Sputnik .
    Inauguration de la Fondation franco-russe des initiatives historiques à Moscou

     

    Pierre Malinowski a monté plusieurs projets historiques franco-russes, dont une expédition qui a permis de mettre au jour les restes d'un soldat russe inconnu au Mont- Spin et l'inauguration sur ces lieux d'un monument à la mémoire des soldats du Corps expéditionnaire russe qui ont combattu sur le sol français lors de la Première Guerre mondiale.

    Dans une interview accordée à Sputnik, il a raconté ce que représentait cette fondation, a révélé ses buts et ses particularités.

    «Nous avons ouvert une fondation pour que ce soit une structure officielle, pour avoir des soutiens. Nous avons beaucoup de soutien moral et du gouvernement, maintenant nous cherchons des soutiens financiers pour faire tous ces grands projets, et ça va rapprocher la France et la Russie à travers ces projets et toutes ces équipes qui vont travailler ensemble.»

    Selon Pierre Malinowski, une fondation est davantage respectée, «ce n'est plus mon nom, ce n'est plus Pierre Malinowski, c'est une équipe maintenant».

    «On peut faire beaucoup plus de choses. On a un nom. Ce n'est pas une seule personne, c'est un travail en commun parce que tout le monde participe et c'est très compliqué. (…) On veut les compétences de tout le monde. Je suis président de la fondation mais je ne suis pas tout seul. Il faut tous les gens qui sont autour et tout est important».

    Inauguration de la Fondation franco-russe des initiatives historiques à Moscou
    © Sputnik .
    Inauguration de la Fondation franco-russe des initiatives historiques à Moscou

     

    Dans un entretien avec Sputnik, le président de la Fondation a également expliqué ce qui l'avait motivé pour organiser ce projet entre la France et la Russie:

    «Parce qu'on a une histoire de mille ans. Parce que la France et la Russie, ce sont les deux plus beaux pays du monde. Moi, je suis Français, mais j'aime la Russie autant que la France, pour différentes choses: l'histoire, la culture et le Président aussi. (…) Parce qu'il y a une histoire commune, on a fait tellement de choses ensemble, on a fait les deux Guerre mondiales ensemble, côte à côte. On s'est fait la guerre avec Napoléon, mais après on est redevenus copains (…) Je pense qu'il y a des projets sur la France et la Russie, il y en a des milliers, et surtout quand vous demandez à un Russe quel pays il préfère, il va vous dire "la France", directement».

    La présentation de la Fondation a été suivie par un récital et un cocktail.

    Au programme musical de cet événement important, des morceaux interprétés par David Lefèvre, premier violon de l'orchestre de Monaco, et par Alexandre Kalachkov, premier violon de l'orchestre du Bolchoï.

    Lire aussi:

    Une de ces 30 beautés deviendra la Miss France 2019 (photos sensuelles)
    Victoria's Secret Fashion Show 2018: ces jeunes filles vont enflammer le podium (photos)
    Retour vers le passé: des objets de soldats de la guerre 14-18 refont surface
    Tags:
    Pierre Malinowski, Moscou, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik