Ecoutez Radio Sputnik
    Londres

    Qualifiée de menace «plus grave» que Daech, la Russie répond au chef d’État-major UK

    © Sputnik . Alex Maknoton
    Russie
    URL courte
    30796

    Le chef de la diplomatie russe a fait part de son espoir que Londres prenne des décisions pertinentes sur la nomination des commandants de son armée. Cette déclaration a été faite après que le chef d’État-major de l’armée britannique a qualifié la Russie de «menace beaucoup plus grave» que Daech*.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a commenté samedi la déclaration du chef d'État-major de l'armée britannique Mark Carleton-Smith qui avait affirmé que la Russie représentait «une menace beaucoup plus grave» que Daech* pour la sécurité du Royaume-Uni.

    Le chef de la diplomatie russe a fait part de son espoir que Londres «vérifie» ses décisions concernant le choix des dirigeants de ses forces armées.

    «Nous ne pouvons interdire à personne de faire la preuve de ses capacités intellectuelles et politiques. Nous ne pouvons influencer les décisions du gouvernement britannique sur le choix de ceux à qui il confie la gestion de ses forces armées. Mais j'espère qu'il vérifie que ces décisions sont pertinentes», a-t-il précisé lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue portugais.

    Il a ajouté qu'il soupçonnait Washington de considérer Daech* comme un «allié» dans leur lutte contre le gouvernement syrien.

    «Le département d'État a récemment déclaré que Daech* n'était toujours pas vaincu et que le préalable de son élimination était un changement de pouvoir en Syrie. Cela confirme mes soupçons selon lesquels Daech* est considéré par les Américains comme une justification de leur présence militaire en Syrie», a-t-il déclaré.

    Le général Mark Carleton-Smith qui a été nommé au poste de chef d'État-major britannique en juin dernier a déclaré dans une interview publiée vendredi par le journal The Telegraph que la Russie représentait «une menace beaucoup plus grave» que Daech* en précisant que Londres ne pouvait pas laisser cela sans réponse.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    menace russe, Daech, ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik