Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine en Sibérie

    «On ferait mieux de bouger»: Poutine révèle comment il a rencontré des ours

    © Sputnik . Aleksey Nikolskyi
    Russie
    URL courte
    20501

    Quel genre de Président serait Vladimir Poutine s’il n’avait pas rencontré des ours en face à face? Ce n'est pas seulement un stéréotype amusant. Lors d’une apparition publique, le locataire du Kremlin a évoqué ses rencontres avec ces animaux sauvages.

    Vendredi, lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de la Société géographique de Russie, le Président russe a raconté son voyage dans la nature et comment il a rencontré des ours.

    «Nous avons parlé de la flore, de la faune, des forêts vieillissantes et des ours. Cela demande non seulement du temps et du dévouement, mais aussi du courage. Je me suis rendu dans ces endroits et j'ai vu: des ours ici, des ours là. Quand ils ont commencé à s'approcher de nous, nous avons pensé qu'on ferait mieux de bouger», a déclaré M.Poutine.

    En présentant le lauréat dans l'une des catégories, il a remercié les candidats, ainsi que tous ceux qui «participent à un vaste et très important travail pour le pays, un savoir sur nous-mêmes».

    Il a noté que ce travail est très excitant et permet aux Russes de comprendre «qui nous sommes, d'où nous venons et où nous allons.»

    Le Président considère que c'est l'un des éléments de l'identité nationale de la Russie, donnant aux gens la possibilité «d'être plus forts de l'intérieur».

    Vladimir Poutine est un grand amateur de loisirs sains et actifs. Le Président russe profite de ses rares congés pour s'immerger dans la nature. L'une des destinations de vacances les plus populaires de M.Poutine est la Sibérie méridionale, en particulier le Touva, l'Altaï et la Khakassie.

    Lire aussi:

    Pourquoi associe-t-on la Russie aux ours?
    Mettez la musique! Un ours brun «danse le twerk» (vidéo)
    Joyeux anniversaire: 10 faits sur l'ours polaire que vous pouviez ignorer
    Tags:
    ours, Vladimir Poutine, Russie, Sibérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik