Russie
URL courte
9412
S'abonner

La porte-parole de la diplomatie russe a fait part des préoccupations de Moscou concernant la suite de l’opération américaine en Syrie. Plus tôt, la Maison-Blanche avait annoncé le passage à «la phase suivante» de la campagne américaine.

Moscou voudrait comprendre ce que les États-Unis entendent par «la phase suivante» de leur opération en Syrie annoncée mercredi par la Maison-Blanche, a déclaré le même jour la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangère, Maria Zakharova, à l'antenne de la chaîne Perviy (Première Chaîne).

«Les États-Unis ont déclaré passer à une certaine phase suivante mais nous ne savons pas encore en quoi consistera cette nouvelle phase. Il n'y a pas de détails mais apparemment elle prévoit le retrait des troupes. Nous voudrions bien sûr comprendre ce qu'ils entendent par cette nouvelle phase et nouvelle étape de la campagne syrienne», a affirmé Mme Zakharova.

Elle a rappelé la situation en Afghanistan, d'où Barak Obama avait promis de retirer les troupes américaines en 2008 lors de sa campagne présidentielle.

«Nous ne voulons pas que l'histoire d'Afghanistan se répète. Vous le savez mieux que moi: ils décident de rapatrier toutes les troupes et ensuite de les maintenir, et cela pendant de nombreuses années», a-t-elle ajouté.

Néanmoins, elle a indiqué que le retrait des troupes américaines constituerait le retour dans le cadre du droit international.

«Je veux rappeler que, malgré les déclarations sur la lutte contre Daech*, elles s'y trouvaient de manière illégale», a-t-elle conclu.

Mercredi, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé que, conformément à la décision de Donald Trump, les États-Unis avaient entamé le retrait de leurs troupes du territoire de la République arabe syrienne.

«Nous avons commencé à faire rentrer les troupes des États-Unis à la maison alors que nous passons à la phase suivante de cette campagne», a-t-elle déclaré.

La porte-parole a pourtant précisé que les États-Unis et leurs alliés seraient toujours prêts à revenir en Syrie pour protéger les intérêts américains.

Auparavant, The Washington Post, se référant aux propos d'un responsable de la Défense américaine, a annoncé que l'administration Trump avait décidé de retirer les troupes américaines de Syrie.
Juste après la publication de l'article de The Washington Post, le Président américain a publié le tweet suivant: «Nous avons vaincu Daech* en Syrie, ma seule raison d'y rester pendant la présidence».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Pourquoi le prince Albert de Monaco a-t-il rendu visite au Pr Raoult?
Tags:
troupes, retrait, Maria Zakharova, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook