Ecoutez Radio Sputnik
    Un bombardier russe Tu-22M3

    Un bombardier Tu-22M3 se disloque suite à un atterrissage rude en Russie, des morts

    © Photo. Ministère russe de la Défense
    Russie
    URL courte
    3523114

    Un bombardier russe Tu-22M3 s'est disloqué suite à un atterrissage rude dans la région de Mourmansk (nord), a déclaré le ministère russe de la Défense, faisant état de deux morts et deux blessés parmi les membres d'équipage. Le troisième pilote a succombé à ses blessures à l'hôpital.

    Deux pilotes ont été tués mardi pendant un atterrissage rude d'un bombardier supersonique russe Tupolev Tu-22M3 à la base aérienne d'Olenia, près d'Olenegorsk, dans la région russe de Mourmansk, a annoncé le ministère russe de la Défense.

    «Le 22 janvier 2019, un avion Tu-22M3 a effectué un atterrissage rude dans la région de Mourmansk après s'être pris dans une tempête de neige lors d'un vol d'entraînement», a indiqué le ministère.

    Selon le ministère, l'avion, qui effectuait son vol d'entraînement sans munitions, s'est disloqué en touchant la piste.

    «Deux pilotes ont été hospitalisés et reçoivent les soins requis. Deux membres d'équipage ont été tués», a précisé le ministère.

    Le centre régional de la médecine de catastrophe a ensuite indiqué que l'un des pilotes a succombé à ses blessures.

    «Un blessé est décédé. Au total, il y a trois morts, un blessé est dans un état grave. Il est aux soins intensifs», a indiqué à Sputnik un porte-parole du centre.

    Mardi soir, le ministère de la Défense a annoncé que l'état du quatrième pilote de l'avion était satisfaisant et qu'il serait transféré à Moscou. Un Iliouchine Il-76 avec une équipe de médecins et doté d'un module médical a quitté Moscou à destination de la région de Mourmansk en vue de transporter le pilote dans un hôpital militaire de la capitale, d'après le ministère.

    Selon les autorités régionales de Mourmansk, les spécialistes de l'aérodrome et les pompiers d'Olenegorsk sont actuellement en train d'éliminer les conséquences de la fuite de carburant sur les lieux de l'atterrissage du Tu-22M3. L'antenne régionale du ministère des Situations d'urgence a précisé que l'incendie qui s'était déclaré sur l'aérodrome après l'accident a été éteint.

    La base d'Olenia est un aérodrome de l'aviation russe à long rayon d'action situé sur la péninsule de Kola.

    Commentant l'accident de ce mardi, un expert de l'aviation russe, Vadim Loukachevitch, a estimé qu'il aurait été provoqué par un coup de vent vertical qui aurait propulsé l'avion sur la piste alors que les pilotes ne pouvaient rien faire en raison d'une visibilité presque nulle. Selon lui, l'appareil serait alors descendu «d'environ 50 mètres» d'un seul coup.

    «L'avion est tombé sur la piste d'atterrissage à une vitesse d'au moins 10 m/s. La cause de l'accident est évidente, c'est la mauvaise météo», a conclu M.Loukachevitch.

    Le Tu-22M3 (code Otan: Backfire) a été fourni à l'armée soviétique en 1989. L'avion peut transporter 24 tonnes de munitions et effectuer des missions à plusieurs milliers de kilomètres de son aérodrome à une vitesse de 2.300 km/h. 

    En 30 ans, les Tu-22M3 ont été modernisés à plusieurs reprises. Ces derniers temps, ils ont participé à l'opération russe en Syrie où ils ont détruit de nombreux sites terroristes. Mais leur mission principale est de détruire les navires de guerre, ce qui leur a valu le surnom de «tueurs de porte-avions». La Russie envisage de moderniser tous les avions de ce type actuellement en service.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    tempête de neige, morts, blessés, atterrissage, crash d'avion, base aérienne d'Olenia, Tupolev Tu-22M (bombardier), ministère russe de la Défense, Olenegorsk, Mourmansk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik